Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Les frelons asiatiques.

 

BELVÈS

 

 

Frelons asiatiques.

par

 

 

Une lutte

qui n'arrive pas à s'imposer.

 

Bernard Malhache


 

 

 

Inutile de revenir sur la nuisance et le danger que représente
aujourd'hui le frelon asiatique, il suffit de parcourir nos colonnes pour
se rendre compte des nombreux accidents survenus depuis la période
estivale. Ce frelon beaucoup plus que son cousin européen constitue une
menace réelle pour les animaux et encore plus pour les hommes. Il s'est
installé en nombre tel qu'en l'espace de quelques années il est devenu un
ennemi public dans nos régions. Bien entendu il est le plus grand
destructeur des insectes pollinisateurs, essentiellement des abeilles.
Face à ce danger force est de constater qu'il n'y a pas une prise de
conscience des privés comme des collectivités publiques. On se contente de
se renvoyer la balle pour s'assurer une tranquillité toute relative. Il ne
faut pas s'étonner cette année de retrouver un énorme nid face à la
piscine, alors que l'an dernier il y'en avait déjà un, non éradiqué, à
cinquante mètres de là, l'an prochain ce sera trois dans ce secteur et
ainsi de suite. Ces nids   sont très souvent positionnés très haut dans
les arbres, se renouvellent tous les ans au printemps et en règle générale
ne sont visibles par l'homme que lorsque les arbres perdent les feuilles,
c'est à dire à la période qui débute. Les particuliers doivent alors faire
appel à des destructeurs spécialisés en la matière dont la liste se trouve
dans les pages jaunes rubrique désinsectisation.

Les mairies sont tenues d'établir un recensement des nids, dans de
nombreuses communes elles vont au delà de cette obligation administrative
et aident ou participent à la destruction. Malgré tous ces rappels rien ne
semble fait pour enrayer cette progression, certains apiculteurs désolés
du constat se lancent dans la chasse manuelle devant les ruchers comme
cela se fait en... Asie pendant trois mois, sachant que l'action est
comparable à la recherche d'une aiguille dans une botte de foin. Que tous
ceux qui connaissent un nid le signalent dans leur mairie et demandent que
soient prises des mesures, que tous les apiculteurs se sentant concernés,
le contraire n'est pas possible, songent à la création d'une association
de lutte contre le frelon asiatique.


Notre blog : belves.blogs.sudouest.fr est également un moyen de porter
leurs actions à la connaissance de tous leurs actions.
 

 

 

 

 

Une lutte hélas stérile devant un rucher pour détruire seulement quelques prédateurs. Photo Bernard Malhache.



 




09/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres