Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Les gendarmes ont réuni les maires.

 

BELVÈS

 

 

Les maires reçus par les gendarmes.

 

"Là où il n'y a pas de gendarmes une certaine race d'honnêtes gens est capable de tout. " François Mauriac.

 

 

CIMG3918.jpg

 

Réunis ce lundi 9 décembre, dans la salle du conseil municipal de Belvès, les maires des cantons de Belvès, Villefranche et Domme ont assisté à la conférence du capitaine Chopard, commandant de la compagnie de Sarlat, pour faire le point sur les travaux et actions de la gendarmerie sur ce territoire rural de 530 Km2.

 

 

Gendarmes.jpg

 

De gauche à droite le capitaine Chopard, le major Cugny et l'adjudant-chef Destrel.

 

  

Une kyrielle de chiffres. Les résultats présentés, surprenants pour certains, indiquent que nous sommes heureusement dans une ruralité paisible mais, cependant, il faut veiller au grain. Nos campagnes lors des périodes estivales sont bien différentes par l'apport des saisonniers qui ont, souvent, des profils bien différents de nos concitoyens. Nos villages, hélas, ne sont pas totalement à l'abri du trafic de stupéfiants, de culture de végétaux prohibés. Si les garde-à-vue dans l'espace de la C.O.B sont heureusement, tout comme les incarcérations, particulièrement rares notre ruralité profonde connaît, cependant, quelques problèmes exceptionnels de violence conjugale. Le capitaine Chopard cita l'anecdote de vente hétérodoxe de calendriers, d'exploitation de personnes âgées perdues entre les anciens francs, les francs et l'euro.

 

CIMG3926.jpg
Les maires, ou leurs délégataires, de Cénac, St Amand, St Laurent, Cladech, Veyrines, Mazeyrolles et Doissat dans la travée centrale.

 

 

Un bon point. On a dénombré peu d'accidents corporels, quatre, c'est, certes,  naturellement toujours trop. Soulignons cependant qu'au cours de ces douze derniers mois il n'y a pas eu d'accident mortel.

 

CIMG3936.jpg

 

Le gendarme Faujanet responsable du bureau d'ordre ; c'est à dire, parmi tant d'autres choses, elle instruit et suit les dossiers qui vont et viennent du cabinet du procureur de la République. 

De nombreux intervenants. Le capitaine a donné la parole à ses chefs de brigade, à tous ceux qui travaillent sur le terrain pour la tranquillité publique. Cela va des intervenants police de la route aux travaux de mise en ordre en passant par les gendarmes qui ont à procéder aux arrestations plus ou moins faciles.

Le major Cugny, commandant de la communauté de brigades, qui n'a pas encore parfaitement fini sa découverte territoriale, tient à ce que les cartes de visite soient distribuées pour favoriser les contacts.

 

Les multiples missions de la gendarmerie. Nos gendarmes, soldats de la paix, doivent veiller à notre sécurité. Cela se traduit par une présence, à tous les instants, lors des manifestations diverses. C'est, aussi, observer la population, la connaître et savoir prévenir.  Les gendarmes doivent combattre les fléaux, nouveaux dans la ruralité, tels que la drogue dure, les incivilités en privilégiant la prévention. Pour ce faire il faut des femmes et des hommes sur le terrain. Le capitaine a précisé que pour le moment l'effectif est parfaitement correct, environ un gendarme par millier d'habitant.

Les communautés de brigades permettent de traiter les affaires à chaud, ce qui est préférable pour les victimes, et d'éviter aux gendarmes de devoir simultanément gérer de multiples prérogatives.

 

Les maires interlocuteurs privilégiés. Le capitaine a précisé que nul ne connaît mieux les administrés que les maires. Il les a appelé à rencontrer le plus souvent possible leurs gendarmes et inversement. Rappelons qu'en France, les officiers de police judiciaire (OPJ) sont définis par l'article 16 du Code de procédure pénale. Au premier chef, on trouve, parmi eux, les maires et leurs adjoints.

Tour à tour chaque maire a pris la parole et l'on ne peut pas dire qu'il y ait eu de gros problèmes mis en relief. Tous ont souligné l'excellence des rapports de la gendarmerie avec les relais municipaux et la population.

 

Contact : cob.belves@gendarmerie.interieur.gouv.fr

 



10/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres