Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Les inquiétudes du Front de gauche.

BELVÈS

 

 

 

Kléber Ferret, Laurent Dousseau et Claude Hélion. 

 

Vianney Le Vacon était attendu à Belvès le 28 mai pour parler de l'école, des rythmes scolaires, des transports et des intercommunalités.

 

Un imprévu l'empêcha de venir et c'est Laurent Dousseau qui le remplaça au pied levé.

 

Le tableau, tel que le présenta Laurent Dousseau, n'est pas des plus engageants.  L'intervenant, dont le credo est "Vivre ensemble", concentra son exposé sur les incertitudes et les aberrations de la formation des nouvelles communautés de communes où les avis des élus ont peu pesé face aux décisions préfectorales.

Un élu fit remarquer que dans sa commune, où il est premier maire-adjoint, il n'y aura plus qu'un seul élu communautaire au lieu de deux.

Le transfert de prérogatives, pour les écoles primaires, vers les communautés de communes n'est pas du tout apprécié.

 

La réforme des élections municipales interpelle. La perte de deux élus pour les communes de moins de cent habitants n'a pas soulevé de remarque. Il n'en fut pas de même pour le scrutin des communes de 1 000 habitants et plus qui vont avoir des listes paritaires bloquées. Ces communes là connaîtront, comme les villes, le scrutin dit proportionnel qui en fait est un chef d'œuvre d'anti-proportionnalité puisque le législateur a déployé tout l'arsenal possible et imaginable pour fausser la représentativité et exclure les minorités.

 

Claude Hélion a précisé que le Front de gauche n'est la propriété d'aucun parti et que certains de ses adeptes tiennent au Front de gauche sans être adhérent à aucune formation politique. 

 

 

 Peu d'optimisme autour de la table.



30/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres