Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Les mariés de la Saint Sylvestre.

 

GRIVES

 

Les mariés de la St Sylvestre.

Ce n'était pas un mariage triste. Il était, plutôt, gai.

 

CIMG4013.jpg

Il va falloir se décider. Les mariés à gauche et les témoins  juste avant la cérémonie.

 

Les mariages, en hiver, sont, en général, peu fréquents. C'est cependant ce jour de la St Sylvestre 2013 qu'Annick Rivard et Arnaud Bariller, résidents à Lagarde, écart de Grives, ont choisi pour échanger leurs consentements.

 

CIMG4016.jpg

L'officier d'état-civil va recevoir les futurs époux.

 

Les heureux époux ont eu de la chance car la météo n'a pas sapé leur union. Cela a permis à nombre d'invités de venir habillés en tenues insolites. On trouvait, parmi eux, des ci-devant, des bourgeois moyenâgeux, un émir, une demoiselle d'honneur bien court-vêtue… Il y avait même des êtres du cosmos et un petit diable armé de sa fourche dissuasive.

 

CIMG4018.jpg

Les ultimes moments encore réversibles.

 

L'humour était donc au rendez-vous et les oui accueillis par une salve d'applaudissements ont tu les réserves, bien entendu "drôles", de dernière minute.

 

CIMG4022.jpg

La lecture du Code civil. Tout se précise...

 

Après avoir écouté la lecture des articles du Code civil, dit oui sans retenue, comme il se doit, à Guy Franc, premier maire-adjoint, entendu, de Stéphanie Franc, la secrétaire de mairie, la confirmation de la célébration du mariage, les nouveaux époux, pour ne point s'inviter prématurément sous le toit de la future halle en cours d'achèvement, ont offert le pot de l'amitié à l'extérieur de la mairie.

 

CIMG4023.jpg

 

Dès cet instant "ite missea est" la marche arrière deviendra  problématique. 

 

On notera que la mariée, native à Renazé, dans la Mayenne angevine, est aide-soignante et son élu, commerçant, vient d'Yvetot, une cité du Pays de Caux. Ils ont choisi pour témoins J-Claudine Rivard, niçoise, et J-Paul Corùenier un Breton du Pays de Plélan.

 

CIMG4033.jpg

Stéphanie confirme ; le mariage est célébré. Pour le reste ce n'est plus l'affaire des célébrants.

 

Après ce pot le joyeux cortège s'est dirigé à la salle des fêtes de Monplaisant où les invités ont longuement festoyé. Il fallait bien enterrer la vie de jeune fille de l'épousée, marquer son 50ème anniversaire, il échut ce jour là, et adresser un sympathique salut au nouvel an. Tout un programme…

 

CIMG4039.jpg

 

Le punch et le vin chaud seront les bienvenus.

 

CIMG4062.jpg

 

 

Photos Pierre Fabre.

 



02/01/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres