Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Les "Népalais" sont de retour.

 

 

SAGELAT

 

 

 

 

De Rouchy au Toit du monde, découvrant les reliefs les plus spectaculaires de la planète, nos concitoyens se sont lancés sur les pas de Lachenal et d'Herzog, même s'ils n'ont pas eu, bien entendu, l'intention ni la prétention de réitérer leur exploit vieux de 61 ans.  

Depuis la nuit des temps les montagnes fascinent.   Le 3 juin 1950 Maurice Herzog et Louis Lachenal, [né à Annecy (Haute-Savoie) le 17 juillet 1921, il meurt accidentellement le 25 novembre 1955, tombant dans une crevasse au cours d'une descente à ski de la vallée Blanche, à Chamonix], ont atteint, par la face Nord, le sommet de l'Annapurna. Leur expédition comprenait Lionel Terray, Gaston Rébuffat, Marcel Ichac, cinéaste, il était le seul à avoir une expérience himalayenne grâce à l'expédition de 1936 au Karakoram, Jean Couzy, Marcel Schatz, Jacques Oudot (médecin) et Francis de Noyelle (diplomate assurant la coordination avec les autorités locales).

Cette victoire fut la première conquête de l'un des quatorze sommets de 8 000 mètres du globe. Cette expédition constituait aussi la première entrée d'Européens dans la région du Népal central (le Népal ne s'était ouvert au monde qu'en 1950). Ses membres seront donc amenés à redessiner la carte du massif de l'Annapurna.

 

Source Wikipédia.

 

P.F

 

 

 

 

 

 

 

 

Non ce n'est pas la Rhune, ni le Cervens, qui surgit, au second plan, derrière les trekkeurs mais l'émergence du Dhaulagiri, "Montagne blanche", 8167 m, ce relief népalais, découveret par les Européens en 1808, pendant 30 ans, fut considéré, par erreur, comme étant la montagne la plus haute du monde. Photo prise par le sherpa du groupe.

 

 

De retour et prêts à repartir, Monique Lejeune, Josette et Jacques-Raymond Leygues, des membres des "Sentiers d'antan", le club de randonnées du belvésois sont de retour d'un long trekking au Népal, au pied  du Machhappuchhare, 6997 m, dans le massif de l'Annapurna où ils ont passé trois semaines en altitude élevée ; avec de forts dénivelés. Ils ont emmagasiné quantité de souvenirs qu'ils ne manqueront pas de restituer aux autres marcheurs pendant une longue soirée d'hiver.

Pourquoi pas au foyer rural de Sagelat ?

 

Actuellement deux autres marcheurs du club Dominique et Mireille Ronez sont en Patagonie, tandis que quatre autres, la présidente Édith Malassagne  en tête, bouclent les sacs à dos et se préparent à un grand raid en Amérique du Sud.

 

Texte Bernard Malhache.

 

 


 

 


 

 

 

 Newsletters en attente.

 

L'ordre séquentiel est, en fonction de l'actualité, évolutif.

 

Et si l'on recréait les veillées !

Daniel Manouvrier sur le terrain.

Les Gouyats de la Nauze iront à la Maison de retraite.

La communauté de communes sera-t-elle remise en cause.

Le Colombier un hameau bien antérieur à la Révolution.

Le conciliateur, un personnage mal connu.

Le feuilleton persistant de la réouverture de la voie ferrée de Villeneuve.

La carte communale monplaisanaise avance.

Noël tu vas venir bientôt.

 

 

 






16/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres