Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Mobilisation restreinte pour sauver les blogs.

Les blogs  de Fongauffier-sur-Nauze et de Val-de-Nauze, au noyau dominant initial sagelaco-monplaisanais, ont essaimé, prioritairement vers Belvès et Siorac, dont le lectorat constant réside pour sa plus grande majorité dans les 14 communes du Val de Nauze, s'efforcent de suivre la vie citoyenne locale depuis un bon septennat. Ces blogs ont une infime résonance à l'étranger de personnes qui, par ce modeste moyen, ont un petit regard sur le Val de Nauze. En dehors de son territoire naturel on trouve des internautes assidus notamment à Trélissac, à Bassens, en forêt de Rambouillet ou en Alsace. Pour ces abonnés là, par ailleurs des amis de longue date, il faut  continuer.    

 

L'inconnue de l'impact. Les résultats sont aujourd'hui difficilement mesurables car les lecteurs interceptent les articles par des moyens informatiques divers de la toile, ainsi, il n'y a plus de mesure. Faut-il s'en émouvoir, certes pas ! Un blog n'est pas un appareil tactique qui recherche, en permanence, sa courbe pour voir s'il ne fléchit pas. Ce qui est inconfortable c'est de ne pas connaître les attentes des blogueurs car bien peu usent de la latitude des commentaires pour faire part de leurs remarques.

 

Outil informel les blogs  de Fongauffier-sur-Nauze et de Val-de-Nauze ne sauraient avoir la stupide prétention d'être reconnu par les institutionnels qui unanimement ont largement boudé cette réunion. Il convient, toutefois, de saluer la présence, qui a fait chaud au cœur, de l'exécutif municipal sagelacois, maire et premier maire-adjoint ainsi que de deux élus, de la minorité municipale de Belvès. Relayeur d'infos pour diverses associations il aurait, peut-être, été bon que celles qui entendent que leurs animations aient un écho se manifestent. Bernard Malhache, dont l'implication est plurielle, entre autres Au fil du temps, Troupe théâtrale de Sagelat et, surtout, correspondant de presse, a apporté sa perception de l'attente des lecteurs. Pour lui ce qu'ils attendent c'est l'anecdote. Il est évident que lors d'un match une action décisive, qui retourne la situation, est bien plus parlante et mémorisée que les 89 autres minutes de la rencontre.

 

Complémentarité presse/blog. Les blogs ne sont absolument pas concurrentiels de la presse qui ouvre des horizons divers et une large géographie. La presse, par exemple, citera une mère lauréate du prix Cognacq-Jay mais se fera plus discrète quand elle décèdera. Par manque de place la presse ne parle quasiment plus, des animations telles que les vide-greniers, les brocantes et les quines dont la multiplication, la répétitivité et le manque d'originalité n'appuient pas la thématique journalistique. A contrario la venue, par exemple d'un groupe de conseillers généraux d'un département savoyard, en sortie animée, rehaussée par d'improvisés musiciens amateurs de ce collectif, lors de la fête scolaire d'une petite commune, donne la mouture d'un article journalistique qui, sans cette particularité, n'en aurait pas eue.

Le travail des bénévoles qui ont œuvré pour les animations caritatives mérite cependant d'être remarqué et les blogs qui, eux, ne sont pas limités par la place et peuvent donner ce petit coup de pouce de communication.

 

Un échec endémique. L'échec des blogs est de ne pas avoir trouvé le moindre élan de partenariat; c'est probablement dommage. Ne désespérons pas pour l'avenir.

 

La réunion de ce blog s'est terminée d'une manière expéditive car un autre temps fort de la journée devait suivre, à l'insu de l'intéressée; l'anniversaire, pour un compte rond, de la secrétaire du comité des fêtes de Sagelat. Bien entendu nous y reviendrons et ce sera l'objet du blog de demain.

 

BELVES   Sagelat  Le Blog du Val de Nauze réunit ses membres
Serge et Joël prennent des notes. © BERNARD MALHACHE
BELVES   Sagelat  Le Blog du Val de Nauze réunit ses membres
Il fallait être prolixe pour tenir jusqu'à 19 h pour surprendre Dominique qui ne savait pas qu'un guet-apens l'attendait à la salle des fêtes pour souffler quelques bougies. © BERNARD MALHACHE
BELVES   Sagelat  Le Blog du Val de Nauze réunit ses membres
Pour Marc il faut continuer. © BERNARD MALHACHE
BELVES   Sagelat  Le Blog du Val de Nauze réunit ses membres
Christian réfléchit. Comment conduire Dominique à la salle des fêtes sans laisser transpirer quoi que ce soit. © BERNARD MALHACHE
BELVES   Sagelat  Le Blog du Val de Nauze réunit ses membres
Maître Capello un blogueur assidu pense à sa prochaine dictée. © BERNARD MALHACHE
BELVES   Sagelat  Le Blog du Val de Nauze réunit ses membres
Oui Dominique le compte est rond. © BERNARD MALHACHE
BELVES   Sagelat  Le Blog du Val de Nauze réunit ses membres
Le premier magistrat de Sagelat a émis le souhait que le blog demeure. BERNARD MALHACHE
BELVES   Sagelat  Le Blog du Val de Nauze réunit ses membres

Les passionnés de rugby étaient dans une micro-mêlée.

 

Merci à Bernard pour l'accompagnement photographique de cces 90' non sportives.



18/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres