Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Monplaisant a tenu son premier salon du livre.

Qui aurait pensé, il y a quelques années, qu'un nombre plutôt important de fines plumes de la région arriveraient à Monplaisant inaugurer un premier salon du livre ! Cette manifestation n'a pas déplacé des foules mais elle a atteint son objectif. On trouvait là des écrivains qui s'égaraient sur les chemins de traverses, qui faisaient vivre le terroir ou même qui fouillaient l'histoire comme Gérard Fayolle ou Jean-Matthieu Clôt qui ouvre une trilogie de quatre siècles de Wisigoths.

La parité n'était pas au rendez-vous ; alors, pour compenser, Marie-Claude imagine un salon exclusivement féminin. Pourquoi pas !

 

Bravo Marie-Claude pour cette première qui atteste, si besoin était, que la ruralité peut s'ouvrir à la culture.

 

04.jpg

 

Claudine Le Barbier est venue saluer ce premier salon. 

 

06.jpg

 

Les visiteurs jettent un regard sur les ouvrages. 

 

 

CIMG0020.JPG

 

 

Jean-Bernard Lalue, maire de Monplaisant, derrière mon ami Jean Bonnefon venu en voisin.

 

02.jpg

 

Gérard Fayolle bien entouré par Marie-Claude Ribatet, la cheville ouvrière de cette manifestation et par Claudine Le Barbier.

 

CIMG0032.JPG

 

Bernard Saillol, à Monplaisant, est quasiment dans la commune de son enfance.

 

CIMG0041.JPG

 

Monique Audivert, une des rares plumes féminines de ce salon, elle m'a confié qu'elle aussi était une fan de Jean Ferrat, a dû franchir la Dordogne, à Siorac, pour atteindre Monplaisant. Monique sait pourquoi je fais allusion au pont.

 

CIMG0030.JPG

 

Pour Michel Carcenac, Monplaisant n'a pas de secret.

 

 

 

 

01.jpg

 

 

 

 

Daniel Chavaroche s'étant excusé, elles étaient 14, les plumes, qui ont honoré ce premier salon. Notons la présence de trois ''écrivaines''.

Photo © Bruno Marty.

 

 

 



10/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres