Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

N'oublions pas les sherpas !

 

Louis Lachenal disparut le 25 novembre 1955 dans la Vallée Blanche.

 

 

Quand les seniors pensent à la conquête de l'Annapurna, 3 juin 1950, premier sommet de plus de 8 000 mètres à être conquis, spontanément ce sont les noms de Maurice Herzog et Louis Lachenal qui viennent à l'esprit. 

 

 Maurice Herzog, qui nous a quittés jeudi, fut, aussi, un personnage de la Résistance.

 

Plus en retrait surgissent les noms de Gaston Rébuffat, de Lionel Terray, du cinéaste Marcel Ichac, du médecin Jacques Oudot et du diplomate Francis de Noyelle. Cet exploit bravant le gel, Lachenal fut amputé, qui a fait l'objet de bien des lectures sur les bancs des écoles a manifestement fait rêver. 

 

Laissons aux polémistes le loisir de controverser "en chambre" car, tout de même, il a fallu y monter… et ce n'était pas l'escalade du Bloy ou le gravissement flagorneur de La Roche Solutré.

 

Mais qui se souvient des personnages capitaux de cette expédition les sherpas Aïla, Ang Dawa, Adjiba, Ang Tharkey, Dawa Toundou, Panzy, Sarki...  qui ont permis cette conquête. Les sherpas, certes était des prestataires de l'ascension et, probablement, dans cette vertigineuse cordée gagnaient leurs vies à conduire les plus folles expéditions. L'histoire ne retient que les noms des personnages les plus prestigieux et, pourtant, sans ces sherpas, l'exploit de Maurice Herzog et de Louis Lachenal n'aurait pas eu lieu.

 

Qui aurait mérité de fouler, en premier, le sommet de l'Annapurna ?



15/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres