Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Ni amer, ni aigri.

 

 

 

L'annonce faite jeudi par Jean-Pierre Riehl a suscité des émotions au sein du cercle des personnes qui, pour une raison ou une autre, se sentent interpellées par cette annonce différée de démission.

 

Une d'elles m'a demandé de préciser qu'un nouvel article, paru aujourd'hui dans Sud Ouest, nuance celui-de la veille.



09/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres