Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Notre Dordogne aurait pu s'appeler la Ramade (suite et fin).

 


Le bien modeste article d'hier, samedi 16 juin, sur le blog de Fongauffier-sur-Nauze, a, semble-t-il, intéressé plusieurs centaines d'internautes, par le biais de divers moteurs de recherche.

 


 

Pour répondre aux surpris de cette particularité "fluviale", notons que la Dordogne n'est pas –et de loin- le seul cas où un cours d'eau, au niveau d'une confluence, "déclasse" en affluent son tributaire.

 


 Quelque part en Auvergne la Ramade vient de perdre sa féminité et devient le Chavanon.

http://artia.over-blog.com

 

L'exemple, connu de tous, le Mississipi reléguant le Missouri au niveau de rivière est surtout connu car son cours 6275 Km concerne un des plus longs fleuves du monde ; le quatrième. Il se place derrière le Nil  6 895 Km, l'Amazone 6 700 Km et le Yangzi Jiang 6300 Km. Si l'on additionne la longueur du Missouri et celle du segment en aval de la confluence du Mississipi on obtient  6 800 km. Ce cours se glisse entre ceux du Nil et de l'Amazone. Le Missouri lui-même "écrase" la Jefferson  qui est la source la plus éloignée du système du Mississipi, mais elle n'est pas considérée comme la source de ce fleuve, ni même comme celle du Missouri dans lequel elle se jette. Le Mississippi mesure 3 766 Km, le Missouri 4 090 Km et la Jefferson 124 Km. On note même que de très importants travaux de canalisations ont modifié les cours de ces géants.

 

Beaucoup moins connu le Gland, modeste rivière de 36,7 Km, mêle ses eaux à l'Oise à Hirson, petite ville de l'Aisne. Galant il ne s'est pas imposé jusqu'à Conflans Ste Honorine. L'Oise, un peu plus courte, lui a damé le pion. 



17/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres