Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Première réunion cantonale de la mandature.

 

 

 

CIMG5672.jpg

 

La première réunion cantonale de la mandature s’est déroulée à la Mairie de Belvès sous la houlette de la Conseillère générale du canton, Claudine Le Barbier..

 

Afin que les Maires , et notamment les 5 nouveaux, puissent utiliser au mieux les dispositifs départementaux, elle avait réuni autour d’elle J.Ph Sautonie, Directeur général-adjoint du Conseil général,  chargé du Développement territorial  ainsi que des représentants de différents services.

 

CIMG5660.jpg
 

 

 

Audrey Sabouraux, agent de développement culturel pour le Périgord Noir, a rappelé les interventions du  Département en matière culturelle (aide aux associations, partenariat de la Bibliothèque départementale avec les bibliothèques locales, rôle de l’Agence Culturelle Départementale, aide à la création  et à la diffusion de projets culturels, etc…) Sur la canton de Belvès plusieurs associations sont ainsi aidées (Théatre de Carvès, Amis de l’Orgue,  Entrée des Artistes, Siorac Initiatives, etc) et des communes bénéficient d’aides pour la réhabilitation de leurs monuments historiques (église de Belvès par exemple).

 

Nicole Bryard, responsable de l’Unité Territoriale de Sarlat et du Périgord Noir, a la lourde responsabilité de gérer les dispositifs sociaux : RSA, APA, aide à l’enfance, prévention maternelle et infantile, etc…). Tout en reconnaissant la difficulté de ce travail, Cl Le Barbier a émis le souhait de voir les dossiers des familles en difficulté plus rapidement.

 

CIMG5668.jpg

 

J.M Escudier, responsable de l’Unité d’Aménagement du Bugue gère quant à lui les routes département de 8 cantons, dont Belvès. Il accompagne aussi les communes dans leurs projets de traverses d’agglomération et pilote les opérations locales de sécurité. Trois opérations de ce type sont en cours à Carvès, Monplaisant et Grives. Une autre est à l’étude à Fongalop. Pour ces opérations, le Département alloue annuellement une enveloppe financière gérée par le Conseiller général en fonction des besoins exprimés.

 

Une demande très ancienne de la Conseillère Générale vient d’être exaucée : celle de la réfection de la R.D 54 entre Belvès et Cadouin. Elle devrait débuter rapidement.

 

Claudine Le Barbier a remercié les Services du Conseil général pour la qualité de leur travail et souligné que cette qualité est aussi due à la proximité de ces services avec les élus de terrain. Quid de cette proximité demain si les Départements disparaissent avec la réforme territoriale en cours ? Les élus s’inquiètent aussi du risque de disparition des subventions allouées par le Département pour les aider à réaliser leurs projets

 

En 20 ans, ce sont  plus de 8, 7  millions d’euros de travaux qui ont été réalisés par les communes et donc directement injectés dans l’économie locale !

 

Cette insécurité ne freine pas pour autant la volonté des élus d’améliorer la vie de leurs concitoyens et les projets sont nombreux. Ils seront accompagnés par le Département par des subventions allant de 25 à 40 %. On peut notamment citer la réfection  de la  Mairie de Sainte Foy de Belves, celle du clocher de l’église de Siorac et la réfection de l’église de Doissat, la création d’un City stade à Belvès, celle d’un parcours santé à Monplaisant, l’aménagement des bourgs de Carvès et de Larzac, la mise en place de réserves incendie à St Germain et à Cladech, etc

 

Un apéritif offert par la Mairie de Belvès clôtura cette réunion studieuse.

 

 



31/05/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres