Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Ploviá, lo vent bufava...

 

Ploviá, lo vent bufava...

 

P1150487.jpg

 

 

Sur le départ. photo Bernard Malhache.  

 

 

 

CIMG5212.jpg 

Belvès cité médiévale, fière de son passé, tient autant à son activité sportive qu'à sa résonance historique. Belvès témoigne de sa fibre sportive avec ses implications mémorables; notamment dans le cyclisme, le trial et le rugby.

 

 

Ce samedi 26 avril les athlètes sont venus en nombre pour ces 100 Km de Belvès.

Ils étaient 777 sur la ligne de départ; 480 pour les 100 Km et 267 pour les 50.

 

 

 

 

 

Notons l'extraordinaire pourcentage d'athlètes sur la ligne d'arrivée; 78 % pour les 100 Km et 90 % pour les 50.

Le printemps sait surprendre par ses écarts. Les 100 Km de Belvès ont tout connu; les douces journées printanières, les canicules, les journées pluvieuses, les orages diluviens et même, une fois, la neige pour le départ.

 

Cette année le départ fut frais mais relativement épargné. 

Sébastien Kaci.

Cet athlète de Lézignan a ouvert la course pendant la première partie et termina, pour les 50 Km, second à Sarlat.

 

La pluie, sous forme  de giboulées, intervint dès midi pour revenir à plusieurs reprises avec des fantaisies éoliennes qui n'étaient pas forcément du goût des athlètes.

 

P1150596.jpg

 

Le podium masculin. Photo Bernard Malhache.

 

Le vainqueur de cette redoutable épreuve gagna avec un temps de 7 h 33' 15" soit avec une moyenne de 13,24 Km/h de moyenne. Cet athlète est un ancien coureur cycliste. Jérôme Chiotti, naquit à Millau est natif le 18 janvier 1972. Millau ville, riche en symbolique, initialisa l'épreuve des 100 Km en 1972 avec des profils plus sévères encore que les reliefs du Périgord Noir. Jérôme Chiotti se plaça  sur la plus haute marche du podium du championnat du monde de cross-country en 1996.

Frank Mantel, S.R Obernai, 7 h 38' 13" suivi de Stéphane Ruel, 7 h 58' 24"  

 

P1150589.jpg

 

Le podium féminin. Photo Bernard Malhache.

 

Chez les féminines le podium une Néerlandaise, Mildred Haans, non licenciée, prit la plus haute marche. En arrivant après 8 h 31' elle fit 11,75 Km/h de moyenne. Christine Tamnga, S.C.A Brie-sur-Marne, 9 h 15' 45", suivie de Stéphanie Dessartine, E.S.F Reims, 9 h 45' 49" prirent les seconde et troisième marche.

 

Les 50 Km, qui ne devraient plus être à l'ordre du jour en 2015, ont vu la victoire de Christophe Buquet, compétiteur non licencié en 3 h 34' 01" suivi de Sébastien Kaci, Sport 2000 de Lézignan à 1' 41". Sébastien Kaci ouvrit la route aux athlètes dès le début mais fut dépassé  au cours de l'épreuve.  

 

Texte et photos Pierre Fabre 

 

 ______________________________________________________

 

 

 

Quelques images... dans le désordre.

 

CIMG5209.jpg

 

Notre ami Paul-Marie Chaumel a posé son microphone pour prendre le café servi par les Merlhiot.

 

CIMG5217.jpg

 

Fongauffier, Km 2,6, premier village rencontré, le quart d'heure est consommé.

 

CIMG5221.jpg

 La Dordogne va être franchie par les premiers athlètes.

 

CIMG5224.jpg

Michel Rafalovic, président de la communauté de communes, maire du Coux, à La Faval. C'est, là, dans la fraîcheur matinale que l'on pouvait trouver le plus spectaculaire attroupement de personnes, environ 250.  

 

CIMG5255.jpg

Le Dr Boissel naquit dans la commune de ce village de Mouzens mais, à son époque, le sport était réservé à une infime minorité. Les deux médecins qui visitèrent ce point de ravitaillement ont, certainement, entendu parler de leur aîné qui donnait de la poésie et de l'humour, en occitan, à tous ses travaux y compris  ceux où il se devait d'être imaginatifs pour  sauver l'honneur d'une humble bergère qui  accoucha "prématurément".

 

CIMG5238.jpg

Ces gentes dames concourent pour l'Association "Perce neige" chère au regretté Lino Ventura. Elle reprennent leur souffle au niveau de Roquelon.

 

CIMG5225.jpg

Km 16 ce pont délimite St Cyprien de Castels. Le premier est passé avec une moyenne de 14,12 Km/h. 

 

CIMG5266.jpg

 

Jérôme Chiotti a franchi la ligne. Moins de deux minutes après il répond déjà à J-Claude Guion.

 

CIMG5302.jpg

Le hasard n'a pas favorisé un athlète du département. Le n° 24 était porté par un sportif berrichon; Adelino Fernandes de Bommiers (36). Il vient de passer sous le pont du Garry et adresse un sympathique salut aux Dordognais.

 

 

CIMG5284.jpg

Joséphine Baker n'a pas connu les 100 Km de Belvès. C'est dans son village des Milandes que les bénévoles de cette image  ont accueilli les cent-bornards.

 

CIMG5208.jpg

 

Georges Fabre, le traiteur bénévole, toujours fidèle au poste.

 

CIMG5259.jpg

 

Les convives de cet heptagone se préparent à alimenter des centaines de personnes venues à ces 100 Km. Il n'est pas impossible que le préparateur de frites, par ailleurs concepteur de la dictée infernale du téléthon, demande au médecin qui lui fait face de lui suggérer des terminologies ésotériques du vocabulaire médical  pour compliquer à l'envi ses futures épreuves.

 

 

CIMG5205.jpg

 

C'est avec des musiques populaires des années  que les jeunes serveurs n'ont pu connaître que Mado et Daniel agrémentèrent la restauration des bénévoles.

 

 

 

Pierre Fabre

 

_________________________________________________

 

 

Ce blog reviendra, sous peu, sur quelques performances d'athlètes du Val de Nauze.

 



28/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres