Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Promenade cycliste des trois cingles.


 

 

Pourtant que la montagne est belle
Comment peut-on s´imaginer
En voyant un vol d´hirondelles
Que l´automne vient d´arriver?

 

"La Montagne". Jean Ferrat.

 

L'été s'est fait attendre. Il a voulu s'échapper un petit peu avant ses dernières heures. On n'est jamais content...

 

Pour regretter ce départ et saluer cette arrivée nous n'attendrons pas le soir du 22 septembre, où, après la nuit de l'équinoxe va commencer la saison des vendanges, de la cueillette des derniers fruits, de l'éventuelle pousse des cèpes et du retour du chauffage, mais, avec une trentaine d'heures d'avance, nous reconnaîtrons l'automne avec une belle échappée sur trois des plus belles fantaisies de notre fleuve. 

Cette promenade, dite des trois cingles, fait de 86 à 88 Km suivant les points de regroupement et de dispersion. Rappelons qu'il ne s'agit ni d'une compétition ni d'une sollicitation d'effort démesuré mais simplement d'une tranquille évolution pour apprécier notre environnement.  

Cette sortie requiert cependant une volonté de l'effectuer car elle comporte un segment de 25 Km où quelques côtes sont sévères, environ 4 Km au total, plus les 1800 mètres de retour à Belvès, mais quelle satisfaction de les passer les unes après les autres.  

 

Fichier:Trémolat cingle.jpg

 

Quand on parle de cingles c'est, naturellement, Trémolat qui vient à l'esprit pourtant notre Dordogne en compte bien d'autres. Trémolat c'est probablement celui qui décrit la courbe observable la plus importante. Nous prendrons donc le temps de l'admirer avec ses premières couleurs automnales et de mémoriser la sortie par quelques photos. 

 

 

Nous avons tous, au moins, entendu parler des cingles. Les cingles en herpétologie sont des couleuvres d'Esculape appelées parfois, mais fort rarement en Périgord, liron. Ce serait à partir de ce reptile que l'on a imaginé le caducée qui symbolise le corps médical.

Asclépios, le Dieu-médecin des Grecs anciens, devenu Esculape à Rome, portait dans sa main droite un bâton entouré d'un serpent ; on pense de nos jours qu'il s'agissait de cette grande couleuvre à la brillante livrée. C'est aussi elle que l'on retrouverait autour du  bâton d'Asclépios, de nos jours emblème des médecins et de la  coupe d'Hygie pour les pharmaciens.

La Dordogne pour rallier son Auvergne natale au Bec d'Ambès décrit de nombreuses sinuosités. Elles rappellent la progression des couleuvres. De cette image sont nés les cingles géographiques ; terminologie locale  que l'on ne retrouve guère dans d'autres régions.

 

 

La Dordogne s'attarde dans ses méandres pour le plus grand plaisir des yeux de celles et ceux qui veulent l'observer.

 

cingle-de-limeuil-1.jpg

 

Il a fallu à notre fée des ondes des millions d'années pour stabiliser son lit au pied de ces falaises.

 

 

Plage du Bac de Sors.

 

LE BUGUE, rue du cingle

 

Le cingle du Bugue, le moins prisé, ne manque cependant pas de charme. On notera que les Buguois des siècles antérieurs savaient ne point gâcher d'espace pour bâtir leurs maisons. 

 

Celles et ceux qui souhaiteraient participer à cette sortie conviviale sont invités à être présents à la Croix des Frères samedi 21 septembre à 12 h 45, très précises, car on ne s'accorde aucune flexibilité pour le départ.

 

Itinéraire Le Bos, pieds de Bouillac et Montferrand, Bayac, Port-de-Couze, en suivant le canal, Lalinde, Mauzac, Cingle de Trémolat, photos, Trémolat, Cingle de Limeuil,photos, pause au Bac de Sors, photos, Limeuil, Cingle du Bugue, photos, Le Bugue, Bigaroque, photos, Le Coux, Siorac, Fongauffier et fin de parcours vers 18 h 30/45. 

 

Contact, le soir, 05 53 29 07 50.

 



15/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres