Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Retour sur la kermesse de l'école de Sagelat.

 

Samedi 29 juin, conformément à la tradition locale, fut le jour de la kermesse de l'école de Sagelat.

 

 

Les enfants du cycle 3, pilotés par Michèle Bard,  au cours de l'année, ont travaillé sur l'eau. Ils chantent "Le petit poisson au fond de l'étang".  Photo de parent d'élève.

   

Le blog peut ajouter d'autres photos d'enfants. Prière de les envoyer à pierrefabre@infonie.fr

 

 

L'après midi les élèves ont présenté leur spectacle de fin d'année scolaire devant une salle comble.

 


Christian Monteil, après avoir regardé quels villages étaient animés ce samedi, porta son choix sur Sagelat. 

 

Le soir, sous le tunnel, les parents d'élèves ont servi près de deux cents repas...

 

... mais avant de servir  ces repas il  a fallu les préparer.

 



On remarquait, parmi les convives, des personnes venues de l'autre bout de la France ; notamment de Lille. Notons une surprise de taille ; un groupe de conseillers généraux hauts-savoyards piloté par leur président, Christian Monteil, larzacois par sa naissance, qui aime revenir dans le Val de Nauze de son enfance.

 

 

De gauche à droite : Denis Bouchet, Vice-Président du Conseil général de la Haute-Savoie,  cons gén de Biot, délégué au tourisme et à la montagne, Guy Chavanne, Conseiller général de Taninges, Raymond Bardet, Vice-Président du Conseil général, cons gén d'Annemasse-Nord, maire de Ville-la-Grand, délégué à l'enfance, la famille, au grand âge et au handicap, Christian Monteil, Président du Conseil général de la Haute-Savoie, cons gén de Seyssel, et Christian Heison, cons gén de Rumilly, maire de Moye, vice-Président délégué à l'économie et à la recherche.

 


 

Cela a permis à Christian Monteil, ici au centre, de côtoyer, à table, des anciens camarades du collège-lycée et, surtout, de revenir sur les épisodes des battages qui furent des temps forts de sa jeunesse dans le secteur. C'est plus que certainement la première fois que cinq conseillers généraux, de surcroît d'un département éloigné, vinrent partager un moment de détente au repas de l'école de Sagelat.

 

 

Notons que Denis Bouchet amena un instrument de musique, de 1880, proche de l'orgue de Barbarie. Il enclencha quelques mouvements musicaux, fort lointains, qui, l'espace de quelques minutes, rapprochèrent les montagnes savoyardes du creuset "nauzéen".

 

 

Après ce dîner parfaitement réussi ce fut, grâce au savoir faire et à la générosité habituelle de Dominique Garrouty, que cette soirée se termina avec le traditionnel feu d'artifice.


 

Il fut suivi des feux de Bengale illuminant le pont de la République.

 

 

Photos Pierre Fabre.  

 

 

Articles en instance.

 

Inscrivez vos enfants pour les transports scolaires.

L'art dans la rue.

Fête des battages à Carvès.

De gros nuages sur le T.G.V Sud-Aquitaine.

Le gaz de schiste ; un fléau environnemental ou une ultime ressource à maîtriser !

Regard sur la ferme de Cagnolle.

Promenades "cool" à bicyclette d'individuels regroupés.

Quelques bruissements indiscrets, non autorisés et intempestifs, sur les futures municipales.

 

 



01/07/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres