Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Une disparition particulièrement cruelle.

 

CLADECH et SARLAT

 

 Malyse Francès agrt.jpg

 

Photo "Les gendarmes du coeur".

 

La douloureuse nouvelle, pour ce jour des défunts, s'est bien vite répandue. Malyse Francès, après des mois de combats ô combien inégaux, avec une terrible adversaire, venait de perdre la partie.

 

Malyse, 11 ans, défiant l'adversité terrible, était en sixième au collège de La Boétie. Pour sa famille, naturellement, c'est une charge terrible et insurmontable qui vient de l'anéantir. Ce choc secoue aussi les proches, les amis de la famille, "les Gendarmes du cœur" qui ont assisté Malyse et, naturellement, les collégiens de La Boétie.

 

Toutes les personnes émues par ce deuil cruel se retrouveront devant la cathédrale de Sarlat, mardi à 14 h 30, pour rendre un hommage appuyé à Malyse et pour entourer sa famille, Véronique et Francis, ses parents, Alizée sa petite sœur, ses grands parents et toutes celles et ceux qui, pour ces premières heures de novembre, affrontent une bien douloureuse épreuve.

 

Malyse était la petite-fille de nos amis Nicole et Jean-Jacques Francès, de la Malvie, les parents de Francis. Toutes celles et tous ceux qui partagent leur immense peine pensent bien à eux. 



02/11/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres