Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Une famille sagelacoise endeuillée.

 

Odette M-L.jpg

 

 

 

 

Odette Maury-Landès s'est échappée ce jeudi 17 avril après avoir été interpellée, jeudi dernier, par un mal terrible et dévastateur .

 

Odette naquit à Latrape le 14 février 1937. Quand Odette vit le jour ses parents et ses proches pensaient qu'elle ne vivrait pas… 

 

 

 

Heureusement pour eux elle déjoua ces prévisions fort pessimistes.  À 20 ans elle épousa Simon Landès dans la toute petite mairie de Latrape* le 14 septembre 1957. Sœur de Gabriel Maury, le dernier maire de Latrape, c'est Roger Cassang, le maire-adjoint, qui recueillit les consentements des époux. Odette fut la dernière jeune fille de Latrape qui affirma, par son oui, son union dans cette commune. Le dernier jeune marié trapéen fut son frère qui se maria dans cette toute petite mairie le 27 décembre 1958.

 

Odette travailla pendant des décennies aux côtés de son mari en participant aux travaux de son atelier de charpentage puis, plus tard, elle apporta également l'assistante à Jean-Luc, son fils, qui prit le relais.

 

Odette eut la chance d'être deux fois mère, quatre fois grand-mère et, enfin, deux fois bisaïeule.

 

Elle participait beaucoup à la vie locale. Ses nombreux amis l'accompagneront à la sépulture familiale des Landès à Mazeyrolles. La cérémonie d'adieu aura lieu ce samedi à 10 heures, à Mazeyrolles, et sera conduite par Nicolas Cassang et Jeannette Moulinié, deux de ses amis.

 

 

Odette Landès était la mère de Didier, qui réside dans le vieux bourg de Sagelat, et de Jean-Luc qui succède à ses parents au hameau mazeyrollais du Peyret.

 

 

Pierre Fabre.

 

* La commune de Latrape fut dissoute le 31 décembre 1960 et son territoire rattaché à celui de Mazeyrolles.



18/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres