Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Une mission courageuse et audacieuse.


 

 

 

 

 

Tahnee n'est pas vraiment une Fongauffieraine ; néanmoins sa généalogie, pour ses rameaux paternels, fouille les registres d'état civil des vaux de la Lémance et de la Nauze. L'antériorité de ses aïeux se répartit entre la Franche-Comté, la Normandie, la Vendée, les Hauts de l'Agenais et, bien sûr, dans nos villages et hameaux des Hauts de Lémance et du Val de Nauze.

 

Son patronyme qui a, tout de même, une résonance fongauffiéraine, tant sagelacoise que monplaisanaise, ne présente pas d'intérêt pour être rappelé car, pour les internautes de Fongauffier-sur-Nauze et de Val-de-Nauze, Tahnee est inconnue de toutes et de tous.

 

Aujourd'hui Tahnee, qui n'a pas vingt ans, a mis le pied à terre à Ouagadougou, [Burkina-Faso] pour y effectuer une saison caritative de sept mois dans une institution qui s'efforce de redonner ses chances aux mères célibataires et à ouvrir les premiers pas d'enfants terriblement interpellés par les vicissitudes de l'existence et ce sur les terres bien pauvres d'un Sahel cruellement éprouvé par des conditions de vie défavorisée.

 

Tahnee a quitté la quiétude de sa métropole bigourdane pour rejoindre ces terres de la soif où elle apprécie des familles qu'elle a rencontrées, plusieurs fois, avec ses parents, lors de leurs échappées répétitives vers ces endroits bruts que nos anciens obsédés ou poussés par une tendance colonisatrice avaient nommés Haute-Volta.

 

L'ingérence occidentale, heureusement pour le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, a été neutralisée, au niveau de la souveraineté, mais s'il reste quelque chose de positif de cet expansionnisme c'est bien le legs linguistique et aussi l'esquisse d'une assistance qui, dans une certaine mesure, peut apporter un rien de soulagement à tant de dureté pour de nombreux laissés-pour-compte.

 

Tahnee ton désir d'implication, au profit des plus humbles, t'honore. Il te place dans le lignage progressiste de ton trisaïeul vendéen, bouté hors de sa province pour ses idées progressistes, de tes bisaïeuls de la Bessède qui portaient ces parangons d'ouverture et, au-delà, la mission généreuse, bénévole et délicate, dans le contexte tendu des pays, à tous moments, susceptibles d'embrasement, que tu as choisie rejaillit sur tes grands parents qui ne peuvent qu'être très fiers de toi.  

 



18/09/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres