Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Vernissage réussi pour Bruno Marty.

 

 

 

Le BUGUE

 

 

Vendredi 21 octobre, à la Porte de la Vézère, Maryvonne Piques, maire-adjointe chargée de la culture, représenta mon ami le Dr Jean Montoriol, maire du Bugue, retenu à l'assemblée départementale des maires, pour le vernissage de l'exposition de Bruno Marty.

 

La "virée romantique autour des ponts et viaducs de la Vallée de la Dordogne" a beaucoup plu aux visiteurs et, bien sûr, aux personnalités venues honorer de leur présence cette exposition. Bruno, après le chaleureux message d'accueil de Maryvonne, répondit à ce message de bienvenue, en ouvrant son allocution par des mots empruntés à l'idiome de son atoll polynésien et il fit de même pour clore.

 

 

Les visiteurs ont marqué un point de surprise en se rendant compte que les images n'étaient pas légendées. Ce n'était pas une lacune mais une démarche volontaire pour amener les visiteurs à s'interroger et à échanger entre eux pour positionner tel ou tel pont ou viaduc. Bien entendu, Bruno était là pour situer avec précision les ouvrages.

 

 

Le viaduc en courbe de Larzac, saisi avec quelques détails hivernaux, fut l'image qui a le plus impressionné ; et, c'est, sans doute, le pont de Vic, avec ses nuances automnales qui vint juste après.

 

Quelques personnes, certainement acquises au charme de la Vallée de la Dordogne, ont néanmoins fait remarquer qu'elles auraient aimé voir figurer le pont du Bugue. Bruno le trouve fort beau et promet qu'il le photographiera. De là, à concevoir une trame sur la Vallée de la Vézère, il reste un grand pas que Bruno pourrait franchir si son emploi du temps, déjà bien chargé, lui laisse quelques journées de libres car un travail de cette dimension ne se concrétise avec quelques heures. 

 

Une visiteuse fit une remarque admirative, croyant même que Bruno avait usé de moyens aériens pour prendre quelques clichés, ce qui n'était pas le cas. Chaque fois, le chasseur d'images s'est ingénié à calculer l'angle de ses prives de vue, parfois en se hissant sur un mur ou sur un arbre.

 

 Rappelons que cette galerie demeure visible jusqu'au 30 octobre de 11h à 12h et de 15h30 à 18h30.

 

 

Mon amie Colette, cheville ouvrière de l'A.B.C, toujours à la recherche de thèmes, pour l'Animation culturelle du Bugue, a d'ores et déjà parlé à Bruno, pour l'inviter pour une conférence projection, à la saison prochaine, quand il sera revenu de son prochain séjour polynésien.

 

 

 

CIMG2803.jpg

 

Maryvonne Piques, lors de son allocution de bienvenue, a prié les visiteurs d'excuser Jean Montoriol retenu à Périgueux.

 

Cliquez sur les images.

 

CIMG2809.jpg

 

Bruno a ouvert et clos son intervention avec l'idiome de son atoll d'adoption. Naturellement, il a traduit.

 

 

 

01 - Fayolle et Piques.jpg

 

 

Gérard Fayole et Maryvonne Piques.

 

 

05.jpg

 

Deux générations d'ouvrages, ô combien différents.

 

 

 

06.jpg

 

 

 Larzac toujours impressionnant.

 

CIMG2804.jpg

 

Gérard Fayolle, maire honoraire du Bugue, s'est plu à reconnaître quasiment tous les ponts et viaducs.

 

CIMG2797.jpg

 

Sur la gauche de l'image, faisant face à Colette Talbot, on reconnaît Gérard Rebeyrol, un passionné des ouvrages d'art du domaine ferroviaire.

 

CIMG2807.jpg

 

Les vieilles pierres de la porte de la Vézère se prêtent parfaitement  à ce type d'exposition.

 

CIMG2805.jpg

 

Une partie du public parcourant la galerie.

 

Photos Pierre Fabre.

 

 



23/10/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres