Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Bon anniversaire Marie.

 

MONPLAISANT


 

 

Quand Marie Amouroux voit le jour, à Belvès, le monde vit un terrible cauchemar et nul ne connaît la forme du dénouement qui, plus tard, libérera le pays.

 

Marie, sa vie durant, gardera, dans le tréfonds des souvenirs de sa plus petite enfance, le terrible choc du 4 mars 1944 où le fracas des armes et la rudesse de l'affrontement dramatique de Vaurez auront de quoi marquer, à jamais, sa souvenance. 

Marie, élève studieuse et attentive, fera avancer son cursus scolaire sur les bancs de l'école secondaire de Belvès toutefois elle devra quitter le castrum pour la dernière année de lycée. Notre chef lieu de canton n'a jamais compté de terminale.

 

Après le baccalauréat Marie devint institutrice ; aujourd'hui on dit professeur des écoles. Elle prit place sur l'estrade de l'école de Capdrot. Plus tard, au gré d'une de ses affectations, elle aura la délicate mission d'enseigner dans la classe unique de Monplaisant. Tout le monde comprend parfaitement qu'il est bien délicat de professer dans le village qui a empreint son enfance.

 

Épouse, mère et mamy comblée Marie Praderie fixera, plus tard, sa résidence dans la vénérable maison familiale des Barreaux, au bourg de Monplaisant. Après avoir étayé, pendant des décennies, sa fibre pédagogique elle voudra compléter cette disponibilité par un engagement citoyen en se faisant élire, puis réélire, au conseil municipal.

 

 

 

Sous une pluie battante, le 12 mars 2011, Marie, remplaçant J-Bernard Lalue, empêché, au mémorial de Vaurez, à côté d'André son époux, lit la poésie  métaphorique d'Aragon "La rose et le résada". Les personnes présentes ont toutes été profondément sensibles au choix de circonstance de l'élue, professeur des écoles honoraire.

 

Sa compétence, ses discernements locaux et ses avis précieux ont fait qu'elle fut reconnue par ses pairs. Lors de la recomposition de l'équipe municipale, en 2008, d'emblée, elle fut choisie pour être la première maire-adjointe. Par ailleurs ses collègues l'ont envoyée, représenter Monplaisant au conseil communautaire. Elle assume la deuxième vice-présidence de cette assemblée.

 

 

 

 

Marie remet les cadeaux aux enfants lors de l'inauguration de la mairie.

 

Marie aura passé bien des heures, pendant cette mandature, à la mairie pour assister J-Bernard Lalue ou pour le remplacer. Les chantiers ne manquaient pas, dont celui d'une remise en ordre, de la carte communale et du changement de siège de la mairie.  Notons qu'on trouve, dans le blason monplaisanais, élaboré pour la félibrée, des traces de sa créativité. Marie a aussi longuement travaillé sur les anciens documents d'état civil locaux cependant, là, ce fut plutôt une noble passion.

 

Marie s'échappe fréquemment en famille de l'autre côté de l'Atlantique mais, à Los Angelès, où elle consulte régulièrement ce blog, elle appréciera que les internautes de ce lien lui souhaitent un très bon anniversaire. 

 
 
Photos Pierre  Fabre.



24/02/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres