Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Bon anniversaire René.

 Demain, 21 janvier, mon ami de toujours, ce n'est pas un ami de 30 ans, René Lafon savourera sa dernière année de sexagénaire. Il rejoindra le club des septuagénaires l'an prochain.

 

Quand René vit le jour la communauté juive était, à nouveau, mise, en émoi par l'hystérie nazie qui venait d'expédier, la veille, de Drancy vers Auschwitz 1155 personnes, dont seulement 47 survivront après cette odieuse déportation. Le lendemain, dans le Latium, à Anzio, l'antique Antium, ville natale de Caligula et de Néron, les forces alliées débarquaient.

 

Bien avant un autre 21 janvier, celui de 1793, avait marqué notre histoire. Il n'est certes pas le plus glorieux pour l'humanisme de la République qui envoya à la terrible machine barbare du Docteur Guillotin le Capétien, dernier monarque de "droit divin". Ce même jour le général Turreau, à la tête de ses "Colonnes infernales", ouvrit les hostilités en Vendée pour réduire la fronde des Chouans.

 

Le 21 janvier 1944 n'est, sur les reliefs sagelacois de Pessarni, qu'une date, presque quelconque, si ce n'est que ce jour là  René poussa son premier cri dans la vieille demeure de famille.

 

 

René nous vient de renaître en latin ; renascentis. Selon certains le prénom de René, personnage doux et sécurisant, est porté par des personnages esthètes fortement attachés à l'environnement familial où ils recherchent l'harmonie. 

 

Bon anniversaire René.

 

P.F

 



27/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres