Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Concert inaugural.

  

 

BELVÈS

 

 

Le concert inaugural de l'orgue, ce vendredi 1er juillet à Belvès, manifestation à porter au crédit des Amis de l'orgue, mue par Paul Arnaud, et de ses partenaires dont, naturellement, les animateurs de la vie paroissiale et l'équipe municipale du Pays de Belvès aura certainement une résonance qui va largement dépasser les collines du Val de Nauze.

Il n'y aura pas de réservation pour le public. Les mélomanes et les érudits sont donc invités à arriver bien avant l'heure du concert pour jouir d'une bonne place dans la nef.

 

 

Belvès aura le privilège et l'honneur de recevoir Olivier Latry pour  cette inauguration tant attendue par les mélomanes et les personnes admiratives des travaux considérables effectués là pour l'épanouissement de ce patrimoine cultuel et culturel. 

 

 

Olivier Latry.jpg

 

 

Après avoir commencé ses études musicales au conservatoire de Boulogne-sur-Mer avec Jacques Veyrier, il entre en 1978 dans la classe d'orgue de Gaston Litaize, au conservatoire de Saint-Maur, et suit les cours d'écriture de Jean-Claude Raynaud au conservatoire de Paris.

Professeur d'orgue dès 1983 à l'Institut catholique de Paris puis au conservatoire de Reims, il succède à son maître Gaston Litaize au conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés en 1990. En 1995, il est nommé professeur d'orgue au Conservatoire de Paris (CNSMDP) conjointement avec Michel Bouvard.

C'est en 1985, à l'âge de 23 ans, qu'il devient par concours l'un des quatre co-titulaires des grandes orgues de Notre-Dame de Paris, aux côtés d'Yves Devernay, de Philippe Lefebvre et de Jean-Pierre Leguay, succédant à Pierre Cochereau.

Il mène une intense carrière de concertiste : il s'est produit à ce jour dans plus de quarante pays sur les cinq continents, notamment aux États-Unis où il a effectué sa première tournée en 1986 et a été invité par l'American Guild of Organists (en), devenant l'un des organistes français les plus populaires en Amérique du Nord. Ne souhaitant pas se spécialiser dans un répertoire précis, il se veut en premier lieu l'ambassadeur de la musique française du xvii au xxe siècle. Il a cependant une prédilection pour la musique de notre temps et a créé des œuvres de Xavier DarasseClaude BallifThierry PécouVincent Paulet,Thierry Escaich et Jean-Louis Florentz.

Son important travail sur l'œuvre d'Olivier Messiaen a abouti à une intégrale, donnée en 2000 en trois séries de six concerts à Paris, Londres et New York.

Olivier Latry figure parmi les improvisateurs actuels les plus réputés, dans la tradition d'une lignée française d'exception qui va de César Franck à Pierre Cochereau.

Son action en faveur de l’orgue lui a permis de remporter le Prix de la Fondation Cino et Simone Del Duca, qui lui a été officiellement remis en novembre 2000 sous la coupole de l’Institut de France. Il a également reçu, au Royaume-Uni, un fellowship honoraire de la North and Midlands School of Music en 2006, et du Royal College of Organists (en) en 2007.

En 2003, Olivier Latry préside le jury du Grand Prix Florentz dont les épreuves se déroulent, chaque année, à Angers et la finale du concours a lieu sur le Grand Orgue de la Cathédrale d’Angers.

Olivier Latry est vice-président de l'association Orgue en France.

En  2007 a été créée à Notre-Dame de Paris sa première œuvre pour orgue et voix, un « Salve Regina ».

Le  novembre 2015, lors de la messe célébrée à la cathédrale Notre-Dame de Paris par le cardinal André Vingt-Troisarchevêque de Paris, en mémoire des victimes des attentats du 13 novembre et pour la France, il improvise, pendant l'offertoire, une Marseillaise particulièrement remarquée.

 

 

 

Source Wikipédia. 

 

orgues 2.jpg

Paul Arnaud.JPG

 

Notre ami Paul Arnaud, président des Amis de l'orgue.



30/06/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres