Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

En balade au fil de nos rivières

 

 

Le 12 août ce sont les vallées de la Couze et du Bélingou qui étaient l'objet de notre promenade cycliste avec, pour liens de jonction, une première remontée d'une dizaine de kilomètres de la Dordogne et une seconde en fin de parcours. 

 

Halle bis.jpg

 

La première halte fut au pied de cette magnifique halle du XVIème siècle. Pour y arriver il a fallu escalader le "mur" de la voie communale. L'ascension fut rude mais acquise.  On ne pouvait quitter Montferrand sans jeter un coup d'oeil au château du XIIème complété d'un donjon plus récent, XVIème et XVIIème siècles.

Notre  doyen, Pierre, parfaitement remis de sa difficulté technique de changement de braquet, en voulait encore un peu plus et nous partîmes vers la vieille église érigée à 900 mètres du bourg.

En repartant il a voulu prendre une photographie du château du XIIème et de quelques maisons Renaissance où l'on surprend des coquilles Saint Jacques. Montferrand a du voir passer bien des pèlerins pour St Jacques.

 

CIMG3161.jpg

 

En descendant vers Couze l'oeil est inévitablement interpellé par le château de Bannes.

 

CIMG3163.jpg

 

 

René, l'Oyonnaxien et Pierre le Bosmiaud-sagelacois, dans la perspective de ce mamelon.

 

 

CIMG3165.jpg

 

Cet éperon domine la confluence de la Couze et du Roumaguet qui vient des collines de St Avit Sénieur.

 

CIMG3166.jpg

 

On ne se lasse pas de le regarder.

 

CIMG3167.jpg

 

 

Un sympathique octogénaire a bien voulu  prendre l'image de cette modeste sortie au niveau de la confluence de la Couze et de la Dordogne. De ce village papetier on aperçoit la cheminée d'une usine aujourd'hui obsolète.

 

Bonjour Jean.jpg

 

Nous ne pouvions passer devant la maison de retraite de la Rivière Espérance où séjourne notre vieux camarade et ami Jean Lapouge sans lui consacrer une visite. Son sourire nous autorise à penser qu'il apprécia notre passage éclair.

 

 

CIMG3173.jpg

 

Non n'allez pas imaginer une dérision ridicule et désobligeante mais, devant le Cloître de Cadouin, un touriste polonais qui a pris ce cliché nous demanda de mettre la main sur le coeur.

 

Pour la sortie suivante, ce mardi 20 août, nous n'avons pas pu prendre d'images à cause d'un problème de batterie. C'est un peu dommage. mais celle-ci, mis à part de nombreuses et sévères côtes, ne comportait que des escales fugitives ; au pied de Domme, à Sarlat et Meyrals, où Pierre tenait à passer pour un passage à la boulangerie, et le plateau de St Georges.

Cette sortie sera reconduite mais on évitera de réitérer l'erreur de parcours commise qui corsa singulièrement ce trajet en passant par des "pechs" bien escarpés.

 

La prochaine sortie nous conduira à Monpazier, Villeréal et Beaumont soit 80 Km.

 



23/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres