Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Hercule vient de nous quitter..

Copie de Sur la place du village n ° 11.jpg

 

Roger Ranoux, à gauche sur la photo, à côté de notre ami Francis Vierge, alors maire de Veyrines-de-Domme, le 30 août 2008, lors de sa prise de parole devant plus de 300 personnes, dont un ministre de Juan Carlos, échappa, par lapsus ou pour affirmer son ardent républicanisme, "Vive la République d'Espagne". Les républicains espagnols et leurs descendants, venus honorer quatre des leurs, jeunes partisans assassinés par les valets du maréchal félon, ont apprécié. [Photo Pierre Fabre].

 

 

L'ANACR, avec tristesse, vient d'apprendre  le décès d'Hercule, son président d'honneur. Il s'est éteint ce matin.

Une cérémonie d'hommage sera organisée lundi 13 juillet, en début d'après-midi, à Trélissac.

Roger Ranoux naquit le 26 octobre 1921, à Terrasson-la-Villedieu.

Il fut d'abord un grand résistant.

 

Roger Ranoux, dit Hercule, entra dans la résistance en mars 1943 et rejoint le maquis F.T.P. Lucien-Sampaix qui opérait, dès ses origines, en Haute-Corrèze.

Il revient en Périgord Noir en décembre 1943 et prend la tête de l'un des premiers groupes F.T.P. en Dordogne.


En août 1944 il devient un des deux chefs départementaux des F.F.I. et joua un rôle très important dans la libération de la Dordogne. Le 12 octobre 2002, Yves Guéna lui a remis les insignes d'officier de la Légion d'Honneur. 
Yves Guéna, le jour où il lui remit la Légion d'Honneur, dit à son endroit :

 

Après des débuts comme partisan en Corrèze, vous rejoignez la Dordogne où vous regroupez autour de vous un maquis F.T.P., des camarades résolus qui vous reconnaissent comme leur chef. Et avec un sens aigu de terrain, avec une bravoure dont nous avons tant de témoignages - mais rarement le vôtre car vous êtes si discret - vous menez des opérations de plus en plus audacieuses contre l'occupant, prenant des risques héroïques notamment après le débarquement de juin lorsqu'il faut, avec les modestes forces des maquis, désorganiser les arrières de l'ennemi et retarder l'acheminement de ses renforts vers le front de Normandie.

 

 

Roger Ranoux fut député de la Dordogne de janvier 1956 à décembre 1958 puis "écarté par le système présidentiel de la  Vème République". Il a été maire de Montrem de 1965 à 1995.



09/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres