Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Il serait difficile de leur donner le droit de vote !

Copie de CIMG8132.JPG

 

Dans ce qui fut, pendant plus de deux siècles, le canton de Belvès, la R.D 53, au niveau de Fongauffier, est bordée, sur 400 mètres, de marronniers séculaires qui, chaque année au printemps, donnent la belle image d'une voûte fleurie autour du pont de la République. Il y a une quinzaine d'années pour ériger le rond-point trois des arbres donnant l'ouverture de cette promenade, appelée par les anciens Fongauffiérains,  route de Sarlat, ont été sacrifiés. Puissions-nous non seulement conserver ce petit patrimoine vivant mais, aussi, faire que les créneaux des marronniers terrassés par le temps soient replantés ! Photo Pierre Fabre. 

 

 

 

De temps à autres revient le sujet d'abattre les arbres bordant les routes.

 

L'assassin de la Première République en avait fait planter des milliers pour que les évolutions de ses troupes puissent trouver de l'ombre quand le soleil mettait à mal les malheureux grognards, dont il se souciait pourtant fort peu, et aux pauvres animaux que le tyran envoyait à d'atroces et épouvantables boucheries.

 

On trouvait encore, il y a une cinquantaine d'années, de longues sections de routes ombragées.

 

Elles sont maintenant devenues rarissimes. Les adeptes de la vitesse les trouvent insupportables.

 

Pourra-t-on sauver quelques arbres séculaires de ces bords de route qui, faut-il le préciser, n'ont pas le droit de vote ! 

 

 

Chargement du sondage


11/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres