Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Jacques Grimbert d'est passionné pour la vente des biens nationaux sous la Révolution.

 

 

CIMG1368.JPG

 

 

C'était le 28 mai que Jacques Grimbert, sollicité par quelques amis, s'est à nouveau investi pour parler des ventes des biens nationaux.

 

À cette époque révolutionnaire, "on" s'est surtout focalisé sur les richesses plus qu'excessives de l'Église et "on" l'a dépouillée d'une partie de son patrimoine,  en oubliant certaines fortunes considérables tout aussi choquantes, voire plus.

 

Jacques s'est intéressé à ces "manipulations" immobilières à la bougie qui, au premier chef, ont privilégié les citoyens cossus qui, par ailleurs, ont grandement spéculé. La planche à billets a bien tourné à cette époque, ce qui a fait que certains nantis ont profité de ces ventes, pratiquement en payant en "monnaie de singe".

 

Jacques s'est beaucoup intéressé à la géométrie patrimoniale. Il a passionné son auditoire avec sa projection d'images de ces quartiers de la cité belvésoise qui ont été remaniés lors de cette époque.

 

Il eut été dommage que Jacques ne fasse pas profiter les Belvésois de ses longues recherches.

 

 

CIMG1367.JPG

 



05/06/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres