Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

L'échange des voeux.

 

 

 Puissions nous, pour cette année nouvelle, avoir la sagesse et l'humilité de savoir écouter le pépiement des oiseaux !

 

Tous les ans, après le basculement du solstice d'hiver jusqu'aux premiers jours de la nouvelle année, c'est une multiplication de vœux. Bien souvent, très souvent ils sont pieux et ne font que perpétuer une tradition autour d'une date des plus arbitraires qui comporte une superbe originalité ; sa mobilité dans le temps.

 

La célébration du Nouvel An serait la plus vieille célébration au monde. La toute première daterait  de plus de 4 000 ans et était célébrée à Babylone. La nouvelle année commençait, alors, avec la première Nouvelle Lune qui suivait le solstice de printemps.

Cette date, aujourd'hui à l'orée de l'hiver, peut être assortie de bonnes résolutions, [déterminer, par exemple qu'il faut en finir avec les injustices… tiens nous avons, peut-être, déjà entendu ce vœu hautement pieux] d'échange de présents, autrefois les enfants les plus modestes recevaient des étrennes, et, depuis 1843, d'envoi de cartes de vœux, mais, dans les échanges familiaux, elles deviennent maintenant plutôt rares, voire rarissimes.

Aller s'embrasser sous le gui, héritage ancestral d'une coutume celte, n'est plus qu'une sympathique et vieille image d'Épinal.

 

À Paris, où il n'y pas probablement pas de gens en situation de totale désespérance, on a préféré dégager des fortunes considérables pour célébrer le jour de l'an... plutôt que de rechercher une formule décente pour les sans abri. Il était absolument impératif pour la résonance internationale d'être à la hauteur de l'évènement… on ne pouvait tout de même pas faire autrement !

 

Dans notre ruralité profonde le monde institutionnel, heureusement, n'a pas la folle ambition de s'égarer dans de telles dérives.

Trois exécutifs municipaux, cependant, vont échanger leurs vœux avec leurs administrés.

 

Siorac, ce jeudi 8 janvier, à 18 h 30.

Belvès, ce samedi 10 janvier, également à 18 h 30.

Monplaisant, ce dimanche 11 janvier, à 15 h.   

 



06/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres