Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

L'Echo est en grande difficulté.

 

 

L'Écho se trouve en grande difficulté. Cela l'a contraint à se défaire de certains collaborateurs ce qui, pour un journal progressiste, est particulièrement douloureux. Ce titre, issu de la Résistance, pendant des décennies prit le nom de L'Écho du Centre. Actuellement il épouse les choronymes des départements où il paraît ; Haute-Vienne, Creuse, Corrèze, Dordogne et Indre. Pour notre département il est L'Écho Dordogne. Il a accompagné toutes les causes justes depuis sa création.

 

Christian Audouin, directeur général du journal, sera le 8 juillet, à 18 h 30, à la salle Joséphine Baker de l'ancien hôpital de Sarlat pour discuter de toute la problématique de survie d'un quotidien qui doit se maintenir pour éviter le monopole incontournable d'un titre sur le département. Est-il nécessaire de dire qu'il en va de la démocratie !

 

Les correspondants du journal, ses lecteurs et les élus qui veulent éviter un dramatique effacement sont invités  à venir à cette rencontre.

 

Rappel pour joindre Kléber Ferret, le correspondant de l'Écho Dordogne, de Belvès,  appeler le n° 05 53 29 02 87. 



06/07/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 197 autres membres