Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

L'hiver est passé par là. Volet n° 1.

 

BELVÈS

Quò que fasiá freg !

C'est qu'il faisait froid !

 

Les températures négatives et persistantes de ce mois de février, certes réduites en fin de matinée, nous rappelleraient, si besoin était, que nous sommes au coeur de l'hiver.

 

N'hésitez pas à cliquer sur l'image.

 

 

Une semaine après le bémol de la vague de froid et malgré les températures diurnes positives la superbe draperie de stalactites du raidillon de la gare s'est sensiblement réduite. Elle attendra encore quelques jours pour disparaître totalement.

Des promeneurs surpris contemplent cette draperie.

 

La neige dans le Val de Nauze n'a point daigné paraître en Nivôse et s'est faite attendre pour ce mois de Pluviôse qui, au demeurant, mis à part ces quelques centimètres de poudreuse, aura été plutôt sec.

 

Le mercure, lui, sans atteindre les records des années glaciales de 1956, 1963, 1985 ou 1987, a atteint les deux chiffres négatifs à plusieurs reprises. Ces "dégringolades" du thermomètre se traduisent, là où s'écoule l'eau, par la formation de concrétions  qui peuvent, au gré des fantaisies de la nature, présenter de curieuses formes, souvent insolites et parfois séduisantes.

 

Les pétrifications, par endroit, constituent des cascades gelées, surprenantes draperies, que l'on pourrait nommer les orgues naturelles de l'hiver.

 

Texte et photo Pierre Fabre.





21/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres