Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Le bilan du Téléthon à Sagelat.,

 

 

 

 

Quelques bénévoles prennent la pause.

 

Le premier Téléthon sagelacois fut une réussite. Les premières estimations, une facture n'est pas encore parvenue, laisse entrevoir le résultat positif du millier d'euros (959,27 pour être précis).

 

Ce résultat est à porter au crédit des bénévoles. Ils ont préparé des gâteaux, ils ont agencé la salle, ils ont fait fonctionner l'intendance. Notons que les bénévoles ont, aussi, payé leurs repas.

 

Il faut saluer les dons des commerçants, une gande surface sioracoise, pour le jambon et le boulanger fongauffiérain a donné le pain. 

 

La responsable inter-cantonale, Marie-Noelle Faure, au premier plan.

 

 

Tout le monde sait que le plus important et le plus connu des affluents de la Dordogne est La Nauze. Son prestige est néanmoins concurrencé par son voisin oriental ; Le Céou. Ses Galapians sont venus, cet été, donner une tonalité huumoristique à la renaissance de notre fête locale. Le public fut conquis. Il fallait donc les faire revenir. M-Catherine Capette et J-Yves Coudon interprètent "Tamaloù". 

 

 

Quand un vieux couple ne sait plus se parler il lui reste la plume pour échanger.  "Les courriers du matin" réservent quelques belles surprises.

 

 

Couteline a imaginé "La peur des coups" un grand classique mettant en relief la lâcheté.

 

 

"Au bistrot du coin" l'oratrice, au centre, est muette. Elle peut donc difficilement appeler à la retenue du verbe. J-Yves Coudon, M-Catherine Capette, Lydie Pasquet, Evelyne Daubige et J-Luc Lechevalier.

 

 

Sont-ce des commères ? Et patati et patata  nous laisse le supposer. Ginette Laudy, M-Catherine Capette,  Lydie Pasquet, et Evelyne Daubige.


 

Ginette qui, dans une autre vie, ceint l'écharpe de premier magistrat de Daglan, sur scène, devient "la poulette". Elle a même été à Paris où elle a aperçut le "Moulin rouge" ; sans savoir quelle mouture élaborait son meunier. Des scène occitanes à mourir de rire.

 

Notons que les Galapians ont participé bénévolement au Téléthon et ses comédiennes ont pris la plume pour la dictée ludique où Ginette s'est effacée, au final, au bénéfice de Janine d'Angélo. Bravo les Galapians et... tant pis si le Céou fait un peu d'ombre à notre Nauze.

 

Texte et photos Pierre Fabre.



08/12/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres