Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

L'ombre du président Girardeau a plané sur les moulins.

 

 

 

 

 

Ce dimanche 19 mai fut la "journée des moulins". Cette année l'ombre du président Girardeau plana sur les moulins qu'il aimait. À la fin du mois d'avril Charles Girardeau s'est brutalement éteint et avec son départ c'est une figure incontournable de l'animation des moulins qui s'est échappée.

 

 

Charles Girardeau connaissait bien le Moulin du Cros de Fongauffier où il s'est rendu plusieurs fois.

 

 

 

 Charles Girardeau.

Photo d'archives Pierre Thibaud. 

Son ami payzacois, Pierre Thibaud, le 27 avril dernier, a écrit de lui dans Sud Ouest ; " C’est avec une profonde tristesse que les quelque 160 membres de l’Association périgordine des amis des Moulins (Apma) ont appris la mort brutale, à l’âge de 78 ans, de leur président, Charles Girardeau.

 

Cet ancien responsable commercial, issu d’une vieille famille de négociants de Bordeaux, était propriétaire du Moulin du Milieu, à Sauveboeuf, près de Lalinde. Il ouvrait régulièrement son "moulin de poche" pour les amoureux du patrimoine et se plaisait à y moudre une farine d’excellente facture.

En créant l’association en 2001, encouragé par l’Association régionale des amis des moulins du Grand Sud-Ouest (Arama), Charles Girardeau avait entamé une croisade pour la protection et la reconnaissance d’un patrimoine menacé et souvent réduit à une image passéiste. À l’heure de la crise énergétique, il croyait à une pérennité des moulins et de l’énergie hydraulique en général.

Son sourire et ses convictions ne l’auront jamais quitté. Il avait tenu à participer à l’important débat sur le schéma d’aménagement et de gestion des eaux (Sage), où sa parole était unanimement respectée et prise en compte. Sans se lasser de rencontrer un à un, aux quatre coins du Périgord, les propriétaires de moulins, les services de l’État ou les représentants des pêcheurs, Charles Girardeau semblait jouir d’une éternelle jeunesse d’âme et d’action.

Ces derniers temps, il préparait activement les Journées des moulins des 18 et 19 mai, aux côtés de la Fédération des moulins de France."

 

 

Les obsèques de Charles Girardeau ont eu lieu à Sauveboeuf le 27 avril.

 





20/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres