Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

La deuxième fête des lumières fut un second succès.

 

CIMG7349.jpg

 

Une première escouade de promeneurs aux lampions.

 

La Fête des Lumières, une des rares manifestations mystiques  qui ne s'enracine en bousculant les anciennes traditions dans le terreau du paganisme,  nous vient de Lyon où elle est célébrée le 8 décembre.

Elle serait une allégeance au personnage de la Vierge Marie que les lyonnais ont tenue, en 1643, pour la libératrice de la peste. Coïncidence ou résultat probant d'une ferveur religieuse le lectorat comprendra que, bien entendu, je n'aurais ni la prétention, ni l'insolence, ni l'intention de faire jaillir la lumière sur cet épisode. La petite histoire, elle, s'est longuement intéressée à cette conjoncture.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%AAte_des_Lumi%C3%A8res_%28Lyon%29 e

 

 

 

Lyon, en 2008, depuis Fourvières.

http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%AAte_des_Lumi%C3%A8res_%28Lyon%29#mediaviewer/File:F%C3%AAte_des_Lumi%C3%A8res_-_Lyon_(2008).JPG 

 

Il ya 318,47 km de distance entre La Basilique Notre Dame de Fourvière et Belvès et il y en a 440 km par la route. La puissance vocale de la plus vigoureuse des chorales ne pourrait rallier simultanément les deux cités alors Pauline van der Heiden eut l'idée lumineuse, l'an dernier, de créer, avec l'association des commerçants belvésois, la Fête des lumières. Cette première fête fut une réussite alors pourquoi ne pas en faire une tradition pour le plus grand plaisir de la population.

 

CIMG7350.jpg

Le porche de la rue Rubigan ; presque un coupe-gorge.

 

L'Ensemble vocal de Belvès.jpg

 

L'Ensemble vocal de Belvès sous la halle chante Noël.
 

Cette manifestation ne trouble nullement l'ordre public par des bruits prolongés dans la nuit et une promenade dans la vieille pierre du castrum donne un aperçu de la cité qui mérite une sortie ; même s'il fait un peu frisquet. Les organisateurs font bien les choses puisqu'après une balade aux lampions sous la halle on partage un moment convivial en attendant gaufres, crêpes et vin chaud offerts gracieusement par les commerçants de Belvès.

 

Les crèpes.jpg

Bernadette et Linsay, sa fille, n'ont point chômé. Tout le monde voulait manger des crêpes. Bernard, lui, se concentra sur le vin chaud.

 

CIMG7353.jpg

D'autres promeneurs.

 

Nicole et Robert.jpg

Nicole et Robert son compagnon dans la venelle qui borde la Tour de l'auditeur. Robert retourna ainsi dans le quartier où il y a six décennies il prenait pension.

 

Clarianne.jpg

 Clarianne s'accorde un moment de détente. Le lendemain elle aura fort à faire à la filature.

 

La rue des Filhols.jpg

 La rue des filhols. Ces filhols étaient à l'époque médiévale des protégés du clergé et des seigneurs locaux.

 

Les Néerlandaises sur le départ.jpg

Ce sont trois Néerlandaises qui ont fermé la manifestation.

 

 

Texte et photos Pierre Fabre.

________________________________________________

 

 

 

BELVES    La fête de la Lumière

 

 

La halle de Belvès parée de tous ses feux. Photo Bernard Malhache.



23/12/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres