Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Une réunion un peu agitée.

 

 

 La fête est finie, les lampions sont éteints. Je replace donc l'article que j'ai retiré samedi qui irrita fort Chistian Léothier qui le trouva partial et, selon lui "hors des clous". Faut-il que je précise que ce blog n'est, tout de même, pas un blog politique ! Il aborde bien des thèmes. L'article incriminé n'est que la restitution d'un temps de la campagne électorale. Par ailleurs il fut placé samedi matin et la dernière réunion publique "Fiers d'être Belvésois" a eu lieu le samedi à 18 h.

 

Afin de revenir sur ma partialité je précise, encore une fois, qu'à aucun moment je n'ai pris parti pour l'une ou l'autre des deux listes belvésoises pour les évidentes raisons que j'ai déjà données.

Je reconnais, certes, que dans le sens général, le même jour dans un papier qui, naturellement, ne concernait pas Belvès, je n'ai pas fait l'apologie des listes uniques, coûteuses au niveau de la logistique et, directement ou indirectement aux contribuables, selon mon humble point de vue farce grotesque de la démocratie et dépense inutile.

 

Beaucoup moins paisible que la réunion hyper-calme de la liste ouverte par Christian Léothier celle de la liste conduite par René Barde fut plutôt secouée... surtout vers la fin.

 

 personnages clés.jpg

 

René Barde a ciblé les objectifs de "Ensemble pour Belvès". On note qu'il y a, au moins, un point d'accord avec les concurrents. Les pigeons seront stérilisés.

 

Un point fut net. "Ensemble pour Belvès" ne s'inscrit pas en héritière de la municipalité cédante.

Robert Bellynk est longuement intervenu sur plusieurs sujets et celui qui le dérange le plus c'est le nombre impressionnant de panneaux "maison à vendre". Il serait souhaitable que ces panneaux disparaissent pour ne pas impacter un abandon de la localité. L'intervenant n'hésita pas à promouvoir Belvès au rang de ville. L'accent a été largement mis sur l'émergence de St Cyprien au détriment de Belvès. 

La prédominance cypriote, au sein de la communauté de communes, risque d'amener des familles à se replier vers St Cyprien.

 

La tribune.jpg

 

 

René Barde a présenté ses colistiers et leur a donné la parole.

 

 

J-Cl Deltrel.jpg

 

 

Jean-Claude Deltrel a précisé que lorsqu'il fut jeune exploitant agricole Belvès comptait 36 exploitations pour seulement 6 aujourd'hui. Pour la petite histoire J-Cl Deltrel, doyen de la liste, en 15ème position, concourt pour l'honneur. Il faudrait que sa liste dépasse 90 % pour qu'il siège à nouveau au conseil municipal.

 

 Le public.jpg

 

 

Premier accrochage "le musée de la Résistanceavec pour nom celui de Jean Rispal. La présidente de l'A.N.A.C.R estime que l'on marche sur ses plate-bandes et qu'un travail est en cours à Monplaisant. N.D.L.R commune siège de l'A.N.A.C.R de cet actuel canton.

 

René Barde, qui est souvent revenu sur ses années aux affaires, a pointé un sujet d'une douloureuse actualité : la maladie d'Alzheimer. Il faudrait en appui à l'actuel pôle hospitalier adjoindre un espace pour ces patients.

 

 

 

Sur d'autres sujets, au sein de l'auditoire, on a bien perçu, avec quelques pointes houleuses, que les opposants à "Ensemble pour Belvès" n'approuvaient pas. Les thèmes les plus contestés furent le tourisme et la perception des missions de l'actuel Office de Tourisme qui, manifestement, chagrina et naturellement la traditionnelle bataille de chiffres, domaine ésotérique, dont bien peu d'électeurs maîtrisent la traçabilité. Encore moins de citoyens en parlent avec compétence, lucidité et objectivité.

 

Hors sujet ou non la restauration du Comité des fêtes. Là ce fut une appréciation tumultueuse sur la loi de 1901. Il convient certes de respecter les lois et d'éviter de les contourner. N.D.L.R. Tout de même, rappelons-nous que la félibrée de Belvès, réussite parfaite à créditer à Christian Léothier, démarra avec un collectif qui s'était constitué avant l'assemblée générale. Personne à l'époque n'avait été ému ni choqué ... et la Terre, comme par miracle, surpassant ce détail, avait continué de tourner ! 

 

La réunion publique de ce vendredi 21 mars a réceptionné le même nombre de personnes que celle du 14 mars. Puissent les Belvésois se déterminer en faveur de leur affinité, voire se réfugier dans une abstention volontaire, ou, par choix, d'un vote blanc ou nul, pour que ce 23 mars ne soit que ce qu'il doit être un épisode de la vie citoyenne !

 

____________________________________________________________________ 

 

 

Pour des raisons que je ne m'explique pas la campagne électorale finissant samedi soir à minuit je me serais placé hors des clous en relatant la réunion de René Barde du 21 mars. Les messages considérés comme électoraux avaient jusqu'à minuit vendredi pour être publiés. Je ne pense pas du tout être dans ce cas de figure.   

 

J'ai donc, néanmoins, retiré cette page, dans l'après midi de samedi, uniquement dans un souci, d'apaisement.

 

Pierre Fabre

 

P.S : C'est un grand honneur qui a été fait à ce blog, torchon méprisable et dégoûtant pour certains, dont le lectorat, somme toute, demeure bien modeste, d'avoir implicitement été considéré comme pouvant éventuellement troubler la capacité des électeurs avant de se rendre aux urnes. Bien entendu, à aucun moment, je n'ai imaginé avoir une quelconque puissance de persuasion du moindre électeur... et ce n'est pas du tout mon dessein. Personne, heureusement, n'est assez immature pour être guidé par ma bien humble personne. 

 



22/03/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres