Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Le 19 mars "enfin" commémoré officiellement.

 

C'est le 18 mars 1962 que furent signés, entre le gouvernement provisoire de l'Algérie, conduit par le F.L.N, et le gouvernement français "les accords d'Évian".

                                  

 Ce cessez le feu, naturellement, ne fut pas parfait et il y eut, hélas, d'autres victimes après cette date.

 

La F.N.A.C.A retient, avec fermeté, le 19 mars mais, cependant, cette date ne fait pas encore l'unanimité.

 

L'actuel gouvernement a, enfin, tranché dans ce sens. Cette décision est saluée par la F.N.A.C.A et ce n'est pas sans émotion que le président Denis Betge le rappela tant à Siorac qu'à Belvès. 

  

On a pu remarquer que si le public est venu en petit nombre à Siorac, l'heure n'était pas la plus propice, à Belvès une centaine de citoyens s'est rendue au Monument aux morts pour cette cérémonie de fin d'après midi.

 

Le président Denis Bedge eut du mal à contenir son émotion pour préciser qu'enfin ce n'est plus officieusement qu'a lieu cette commémoration du 19 mars.

 

Rappelons que lors de conflit d'Afrique du Nord un jeune Saint Parducien & Vielvicois, Robert Imberty, a perdu la vie sur l'autre rive de la Méditerranée. 

 

 

 

 

  

 

C'est André Lagrèze un assidu du devoir de mémoire qui a fleuri, pour ses camarades, le monument aux morts de Siorac.

 

 

Pendant l'intervention de J-P Riehl. 

 

 

 Kléber Ferret lit l'ordre du jour.

 

 

 

Le président Denis Betge remet à Albert Rouge le Certificat de fidélité méritante pour ses décennies de porte-drapeau. Il a remplacé Jacques Ségalat décédé en 1975.

 

Photos Pierre Fabre.





21/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres