Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Le Père Noël sur les terrasses de la Beuze.

 

Qu'est ce qui a valu à ce promontoire du Val de Beuze ce toponyme de La Barde.  Rien n'est certain ! En général  barde vient du  bas-latin barda (" bât "). Certaines provinces emploient pour "selle" le mot aubarde, qui correspond à l’espagnol et portugais albarda.

De l’allemand Bart (" hache") pour l'étymologie de l’ancien français, barde avec le sens de  "arme offensive" (→ voir hallebarde).

Du sens de "sellecaparaçon", on est passé à celui de "armure défensive du cheval", et enfin à celui de pièces de lard avec lesquelles on couvre une volaille. [Source Wikipédia].

 

Laissons aux érudits, spécialistes de l'onomastique, bonjour Jean et bon Noël, le loisir de retenir la plus probable hypothèse du toponyme de La Barde, lieu chargé d'histoire qui, depuis longtemps, est un havre d'accueil, jadis diligenté par des religieuses, aujourd'hui structure laïcisée. La Barde a laissé, chez beaucoup de nos anciens, par le souvenir de ses anciennes  maîtresses des lieux, personnages hautement respectables et respectées pour leur mission ô combien délicate, le lien temporel d'un établissement monacal austère et ascétique. Pour donner un nom d'une tonalité plus ouvert et plus agréable l'association a choisi "Le bercail". Cette belle et bucolique image, certes bien vieillie, qui symbolise l'allégorie de la bergerie comporte un côté bien sympathique qui, tout à la fois, la libère d'un poncif antérieur et l'y relie.

Un jardin grand et riche, une maison jolie,
Un bercail spacieux pour tes chères brebis. — (Chénier, Bucoliques, « L'Oaristys », 1794).

 

Le Père Noël  ne pouvait faire l'impasse d'une escale sur ce promontoire de La Barde, cela aurait été impensable !

 

On attend le Père Noël en traineau ou, signe des temps,  en parachute ou en hélicoptère. Au Bercail il a voulu s'affranchir, un peu, des stéréotypes et c'est avec une vrombissante, puissante et fascinante motocyclette,  brillant de tous ses chromes,  qu'après le crépuscule il surgit de nulle part pour émerveiller les enfants. Les enfants étaient fin prêts pour l'accueil de ce personnage par l'audition de merveilleuses histoires de Noël qui ont subjuguées ces petits comme elles captivaient, jadis, leurs parents et grands-parents.

 

Pierre Fabre.

 

_____________________________________________

 

Profitons, une fois encore, des superbes images de Bernard Malhache pour suivre la progression du Père Noël qui connaît, dans les moindres détails, nos sentes et chemins.  Il n'oublie jamais que pour ces vacances d'hiver il est attendu de toutes parts, même par celles et deux qui n'ont pas toujours été sages et c'est bien là le miracle de Noël.

.

 

BELVES/Sainte Foy de BELVES     Le Père Noël à la Barde
© PHOTO BERNARD MALHACHE
BELVES/Sainte Foy de BELVES     Le Père Noël à la Barde
© PHOTO BERNARD MALHACHE
BELVES/Sainte Foy de BELVES     Le Père Noël à la Barde
© PHOTO BERNARD MALHACHE
BELVES/Sainte Foy de BELVES     Le Père Noël à la Barde
© PHOTO BERNARD MALHACHE
BELVES/Sainte Foy de BELVES     Le Père Noël à la Barde
© PHOTO BERNARD MALHACHE
BELVES/Sainte Foy de BELVES     Le Père Noël à la Barde
© PHOTO BERNARD MALHACHE
_____________________________________________________
Demain "La fête des lumières" à Belvès.
Après-demain " Noël à la filature".


22/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres