Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Le "truc" de Ricampleu.

 

 

 

Nous avons bouté Ventôse et nous voici, depuis quelques jours, dans le mois printanier de Germinal.

 

Celles et ceux qui ont oublié de traiter leurs arbres à la bouillie bordelaise* peuvent s'inspirer d'une méthodologie purement sagelacoise ; "le truc de Ricampleu".

 

André Deltreil.

Il suffit de constituer un petit filet, type filet de clémentines, et de le remplir de coquilles d'œufs. Vous installez ce filet au cœur du branchage de vos fruitiers et vous devriez vous prémunir d'ennuis du genre cloque du pêcher ou de l'envahissement des fourmis.

 

Le "truc" de Ricampleu. 

 

On connaissait les recettes de grand-mère qui trouvaient un subterfuge pour chasser les migraines ou pour atténuer les rhumatismes et, grâce à Ricampleu, qui se démène contre le fléau des frelons d'Asie, on connaîtra l'éradication économique et écologique de la cloque du pêcher.

 

* L'emploi de la bouillie bordelaise, de nos jours, est controversée.

 

 

La photo en haut à gauche. Non Ricampleu, André Deltreil, pour l'état civil, n'est pas, là, surpris lors d'une conférence de presse au Salon de l'Agriculture. C'est  simplement une superbe image [Pierre Petit] de la félibrée belvésoise. Merci à son auteur qui autorise son emprunt.

 

Notre ami Ricampleu, occitaniste éclairé et avisé, en ce moment, porte le projet de rejouer "Lou gal o contat"**, orthographie de l'incontournable et inoubliable Pierre Boissel ; le rédacteur de cette truculente pièce occitane.

 

** "Lo gal a cantat" serait la bonne orthographie occitane. Cette pièce figure dans "Lou ser ol contou" du Dr Boissel, "Les Éditions du Périgord noir".

 


Pierre Fabre.



24/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres