Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Ouverture du Printemps des bastides

 

BELVÈS

 

Exposition "Une aventure minière en Périgord".

 

Cette exposition conçue par l’A.R.O.E.V.E.N [Association Régionale des Œuvres Educatives et de Vacances de l‘Éducation Nationale], retracera l’épopée  des  mines de  lignite  des  cantons de Belvès et de Domme.

 

 

Alain Paulhiac. Photo Pierre Fabre.

C'est en été 2003, grâce notamment aux énormes travaux d'Alain Paulhiac, le professeur alors en mission à l'A.R.O.E.V.E.N et à Madeleine Cocagnac la tutrice de cette institution que l'exposition minière prit corps. Depuis elle a été sauvegardée mais, malheureusement, par manque de place, elle n'est plus réitérée dans sa totalité. 

 

Ouverture, Salle des Musées  Rue Rubigan, du lundi 7 mai au  jeudi 10 Mai, inclus, de 15 h à 18 h 30, visites  scolaires en plus.

 

Le minerai exploité sur les communes de Cladech, La Chapelle-Péchaud, Allas-les-Mines et Veyrines-de-Domme, de 1867 à 1948  était utilisé dans les industries de la porcelaine, du papier, ou dans les locomotives à vapeur (avant la guerre de 1914). Bien que de qualité médiocre, il alimentait les  foyers  domestiques, mais  aussi  les  six bouches des fours à chaux  de Cladech, d'où un viaduc facilitait le transfert de la mine, aux fours à chaux, patrimoine,  d’ailleurs récemment restauré.

 

Cliquez sur les images ci-dessous.

 

 

 

Bruno Ardoin, France 3, le 16/9/2011, interviewe Alain Paulhiac. Photo Pierre Fabre.

 

Des agriculteurs à la fois mineurs commencèrent l’exploitation  à la fin du second empire, l’effectif de Cladech, passant de 4 à  60 salariés.

 

Le thème de l’expo est aussi de mettre en valeur la contribution des  populations réfugiées : Espagnols, Juifs, Polonais, Alsaciens, Lorrains et Nordistes qui participèrent à l’essor économique de ces cantons, notamment durant la deuxième guerre mondiale, période où à Cladech travaillaient 100 mineurs professionnels et 400 requis dans le cadre du S T.O.

 

 

 

  

Paul Feyt, le doyen des survivants de l'épopée minière, va donner, ce jour de septembre 2011, la première interview télévisée de sa vie. Sur la gauche on aperçoit Isabelle Petitfils qui dirige l'A.O.R.E.V.E.N de Merle. Photo Pierre Fabre.

 

 

Robert Bellynck

westeelbellynck@orange.fr



04/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres