Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

"Les faits sont sacrés, les commentaires sont libres".

 

Interpellé, hier soir, lors d'une réunion associative, sur des commentaires et réactions du blog de Fongauffier-sur-Nauze qui ont, à tort ou à raison, irrité j'ai confirmé que je n'entendais pas jouer le rôle de censeur sur cette page web.

Je voudrais simplement, dans le prolongement de l'aparté d'un interlocuteur qui a fait remarquer que les commentaires échappaient à la modération, préciser que seuls les commentaires, voire les articles, empreints de propos inacceptables, eu égard à l'éthique, sont irrecevables sur ce blog.

 

Pierre Fabre  

 

Qu'est ce qu'un "modérateur" ?

 

À notre époque on assiste à l'éclosion de termes dits modernes, d'aucuns diraient dans le ton de notre temps, en général s'inspirant du franglais, pour désigner, parfois, en essayant, pour qualifier des actes, des tâches, des personnages ou des fonctions, d'emprunter une forme un tantinet pompeuse et semi-ésotérique, malmenant notre langue. Ainsi le transfert désigne un changement ou une correspondance, scanner a pris une forme qui va plus loin que scruter du regard,  le  webmaster qualifie l'administrateur d'un site informatique, le wattman, quasiment obsolète, s'applique au conducteur d'un tramway.

 

Sauvés de cette kyrielle de modernité survient, il en reste encore quelques unes, une famille bien française de mots calés sur la racine moder ; du latin classique moderari (« réguler, restreindre, modérer »), dérivé d'une racine *moder / modes qu'on retrouve dans modestus (« modeste »), dérivée de modus (« mode, moyen »). Le langage moderne, notamment informatique, a dépouillé ces mots de leur logique.

 Modération, nom féminin.

Sens 1 Retenue qui éloigne de tout excès. Synonyme circonspection

Sens 2 Réduction. Ex Modération d'une taxe Synonyme diminution Anglais to reduce.

 

modération : 11 synonymes.

Synonymes atténuation, circonspection, diminution, économie, épargne, juste, ménagement, pondération, sagesse, sobriété, tempérance.

 

Modérer. Verbe transitif. [réseau] Contrôler le contenu d'un forum électronique ou d'un newsgroup. Les services Minitel sont forcément modérés, puisqu'il est interdit d'y dire du mal du président de la république, par exemple. Cette modération officiellement ouverte et bienveillante (éviter les messages hors-sujet) peut donc facilement tourner à la censure.

Articles liés à celui-ci :  modération rétromodération

Articles voisins :  modeming - modem tax - modérateur - modération - moderator < > modeur - mode X - modificateur - Modula-2 - Modula-3

 

 

 

 

 

 

Sans avoir la moindre prétention ridicule d'être un vertueux de la langue française –et de loin s'en faut- je comprends très mal que par euphémisme, par dérision, par accommodement, par détournement, ou par louvoiement on dévie le sens simple d'un substantif. Un mot précis peut perdre tout son sens. Imaginons le mot fille. Si l'on dit qu'Hélène et Geneviève sont les filles des Dupont on ne pointe pas le même regard que si l'on dit que Toulouse-Lautrec rencontrait des filles dans les quartiers du Marais.

 

En informatique de nos jours le modérateur est devenu le personnage qui, sur la base de critères qui sont les siens, écarte les articles, les commentaires ou les précisions qui dérangent, ou sont susceptibles de déranger, et pas seulement ceux qui sont infamants ou grossier.

 

Es qualité de coach, encore un anglicisme qui n'a pas de parfait équivalent dans la langue de Victor Hugo, je me refuse à censurer et chaque fois qu'un internaute formulera un propos qui n'aura rien d'outrageant, de diffamatoire ou de "grosse" insolence, volontairement blessante et hors de propos, ce commentaire gardera sa place.

 

Étant partial sur bien des sujets je ne vois pas au nom de quoi il serait de bon ton de demander aux internautes d'occulter une remarque, "taisez vos points de vue... ils n'intéressent personne", qui ne jouirait pas de l'onction de la bienséance au regard de certaines ou de certains conformistes.

 

Pour terminer il me paraît bon de rappeler la formule de Beaumarchais. "Les faits sont sacrés, les commentaires sont libres". Fongauffier-sur-Nauze tient, autant que faire se peut, à respecter les faits, même si la conjoncture ne va forcément dans le sens espéré. Les commentaires eux, naturellement, doivent, comme Beaumarchais le soulignait si bien, rester parfaitement libres.



01/10/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres