Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Les gilets jaunes sécurisent les écoliers.

 

BELVÈS



Le président Francis Malaurie, entre Claudine Le Barbier et Fabrice Quignon, insiste sur les moyens sécuritaires mis à la disposition des élèves.

 

 

Mardi 13 novembre la salle de réception du collège était bien petite pour réceptionner les parents d'élèves et plusieurs dizaines d'écoliers venus récupérer le gilet jaune qu'il leur est, désormais, prescrit de porter pour prendre ou quitter les transports scolaires.

 

Après avoir reçu les organisateurs de cette réunion Fabrice Quignon, le principal du collège, a donné la parole au président Francis Malaurie qui a prescrit quelques recommandations aux élèves. Il pointa les obligations et précisa qu'il sera, le cas échéant, fait appel à la  gendarmerie.

Il en profita pour battre le rappel sur l'obligation de boucler la ceinture.

 

 

 

 

De gauche à droite Danièle Régnier, correspondante départementale de l'ANATEEP, Sylvie Destribat, Sophie Le Guennic, Claudine Le Barbier, Francis Malaurie et  Marie-Laure Roudier.

 

Claudine Le Barbier, conseillère générale, a incité les élèves au port de ce gilet. Elle a précisé que ce n'est pas pour les gêner mais seulement pour leur sécurité. 

 

Sylvie Destribats, chef de service des transports scolaires du conseil général, venue avec ses collaboratrices, a précisé que les enfants, dans les autocars scolaires, devaient respecter la discipline élémentaire et que celle-ci échoit, en premier lieu, aux parents. Ceux ci n'ont pas à se défausser sur les conducteurs des autocars.

Sylvie Destribats rappela qu'un récent dramatique accident avait coûté la vie à une lycéenne de 17 ans. Le gilet fluorescent permet un repérage des enfants sur la voie publique. 

 

 

Les parents ont posé quelques questions ; notamment sur les déchirures des gilets. Une mère a souhaité qu'il y ait quelques gilets de secours dans les mairies mais, pour le moment, elle n'a pas obtenu de réponse favorable. 

 

Les gilets ont été remis contre émargement des élèves et des parents.

En cas de perte ou de déchirure un gilet de remplacement pourra être obtenu moyennant 4 € de participation.

 

Texte et photos Pierre Fabre.

 





15/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres