Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Les inaugurations doissacoises.

 

 

DOISSAT

 

Dans quelques mois la municipalité conduite par Jean-Jacques Varga aura terminé sa première mandature et pourra, le cas échéant, en totalité ou en partie solliciter son éventuelle reconduction.

 

Ce 24 octobre l'équipe municipale pouvait se prévaloir d'avoir honoré ses morts des deux guerres et d'avoir aménagé un accès à la mairie pour les handicapés.

 

CIMG3703.jpg

 

Une stèle républicaine. Près de deux cents personnes, avec une kyrielle d'élus et de représentants des forces vives, se sont pressées autour du monument qui honore 26 noms de Doissacois qui ont donné leurs jeunes vies lors de ces périodes terribles. Jusque là seule une plaque au sein de l'édifice cultuel rappelait leurs noms. Si les adeptes d'une confession, fut-elle majoritaire ou unanime, ont le droit et, sans doute, le devoir de pérenniser les noms de ces malheureux il appartient, au premier chef, à la République, dont l'autorité municipale est la délégataire locale, de sacraliser les jeunes vies emportées par les conflits armés.

 

CIMG3712.jpg

 

Hommage appuyé des personnalités. Dominique Christian, la sous-préfète de Sarlat, a rappelé, au cours de sa prise de parole, que la tradition des monuments aux morts commença avec la Guerre de 1870 et elle émit le vœu que plus jamais il ne soit nécessaire d'ajouter d'autres noms dans le granit du mémorial.

 

Au cours de la cérémonie, tour à tour J-P Gouhaud, pour l'UFAC, Jacques Rabot, pour le Souvenir Français, Claudine Le Barbier, conseillère générale et régionale, et Germinal Peiro, député, prirent la parole, après J-Jacques Varga et avant la sous-préfète. 

 

CIMG3708.jpg

 

C'est Francine qui fit l'appel des morts tandis que Gaétan situa l'historicité succincte de chacun d'eux.

 

P1100262.JPG

 Les enfants. Photo Bernard Malhache. 

 

On notera que le fleurissement fut, en partie, confié aux enfants de Doissat.

 

CIMG3724.jpg

 

Après la cérémonie où retentit la sonnerie "Aux morts" et terminée par "La Marseillaise" l'assistance se dirigea vers la mairie qui depuis peu est désormais accessible aux handicapés. 

 

CIMG3729.jpg

 

Texte et photos Pierre Fabre.



25/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 197 autres membres