Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Les vacances d'hiver de la filature.

 

 

MONPLAISANT

 

Quand l'association bien nommée, "Au fil du temps", a pris les rênes de la filature il fallait beaucoup d'optimisme pour entrevoir une longue espérance de vie à cet atelier créatif de la laine.

Ô surprise cette entreprise a réussi et a séduit. Contre vents et marées elle donne à ce musée "nauzéen" une touche inédite.

 

CIMG4003.jpg

 

De gauche à droite ÉliseLouise et Clarianne ont bien préparé Noël pour les adeptes de la laine mais vont, maintenant, ce 24 décembre, fermer le magasin jusqu'au 12 janvier inclus pour profiter, un peu, en famille, de cette interruption festive.

 

CIMG4004.jpg

 

Clarianne, qui ne sait se départir de son sourire, n'a pas encore dressé le bilan chiffré et affiné de cette année 2013 mais elle sait qu'il est satisfaisant avec une note d'optimisme pour les groupes. Clariane précise qu'en 2014 la filature leur sera accessible tout au long de l'année.

Pourquoi aller chercher à l'autre bout du monde un thème de sortie alors que tant de sites patrimoniaux de notre hexagone ne demandent qu'à être découverts ! Si vous connaissez des amis ou des parents, surtout s'ils sont décideurs d'associations, suggérez leur de venir à Fongauffier découvrir le Moulin du Cros.  Vous contribuerez, ainsi, à la pérennité d'un lieu original, ce qui n'est pas rien, mais, aussi, vous conforterez l'emploi de personnes qui s'activent à maintenir ce lien.

 

Rappelons que l'on peut facilement venir à Fongauffier à pied, si l'on est de la couronne belvésoise, à bicyclette, si l'on a la fibre écolo affirmée, par le train, la gare est à 800 mètres, ou, tout simplement, en automobile ou autocar grâce à l'aire de stationnement jouxtant la filature.

 

CIMG4006.jpg

 

Les clientes virtuelles, à la recherche de cadeaux pour l'hiver, doivent pouvoir trouver, à prix acceptable, parmi les multiples produits du magasin quelque chose qui, certainement, peut faire plaisir à une mamie ; pour peu qu'elle ait quelque notion de la noblesse du matériau de la laine.

 

CIMG4007.jpg

 

 

Ce n'est qu'un au revoir ces gentes dames repartent. L'une vers la cité voisine de St Cyprien, qui va nous damer notre chef lieu de canton, mais la cadette n'y est manifestement pour rien, ou pour Brive. C'est promis... elles reviendront...

 

Photos Pierre Fabre.



24/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres