Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Mais, bigre, il a, aussi, inventé l'eau chaude !

La loi est faite pour être détournée.

Auteur, a priori, inconnu ou incertain. 

 

 

Citoyen sympathisant, par tradition républicaine, de la gauche de transformation sociale, beaucoup moins de la gauche d'opérette qui sacralise les opportunistes, j'ai été abasourdi d'apprendre  que notre président de la République venait d'inventer... l'eau chaude.

 

 

Photo alvinet.com

 

 Notre président de la République escorté par le chantre des cumulards.

 

Les médias ont pointé le président de la République, rappelons qu'il est magistrat à la cour des comptes et avocat de profession, au Congrès des maires, se livrant à un exercice, hautement subtil, de tranquillisation des premiers-magistrats hostiles au mariage d'homosexuels. Le premier personnage de l'état a précisé que, si la loi était adoptée, [mais oui, dans notre pays il existe, encore un parlement, il nous coûte fort cher d'ailleurs, et celui-ci a, tout de même, encore le droit d'approuver le pouvoir exécutif, puisque chacun sait qu'il y a séparation des trois pouvoirs ; législatif, exécutif et judiciaire] les maires réfractaires pourraient déléguer…

 

Il y a des lustres que les élus, tout particulièrement les maires-adjoints, officient pour les mariages.

Je ne pense pas que le maire de Tulle, pendant la mandature 2001/2008, ait marié tous les couples qui se sont unis dans le chef lieu de la Corrèze.

 

J'ai même souvenance des années 70 où un maire, plutôt conservateur, faisant montre d'une certaine souplesse tolérante, délégua, ponctuellement, à un conseiller municipal progressiste, ses prérogatives d'officier d'état civil pour célébrer le mariage hétérosexuel d'amis.

 

Un maire de la mouvance chiraquienne, de l'agglomération paloise,certes emporté, depuis, par le tsunami rose pâle, a délégué, en 1995, ses fonctions à un élu mitterrandiste pour le mariage de ses filles.

 

 

Le mariage pour tous … me donne une idée !

 

Photo http://www.oppositionrepublicaine.com/OR/le-mariage-pour-tous-me-donne-une-idee/ 

 

Ce qui, hier, relevait de l'humour, de la caricature et de la dérision peut, aujourd'hui, devenir une évolution de la société et, dans ce domaine, notre pays n'en serait qu'au stade du plagiat. 

On peut penser ce que l'on veut du mariage de couples "homosexuels". Si les élus souverains es domaine législatif valident le mariage des homosexuels on imagine mal comment certains élus pourraient se réclamer de la République et récuser ses lois ! Ce serait aussi "drôle" que si un prêtre catholique contestait le pontife.

 

Notre président, peut-être, s'inspirait il de l'illustrateur Georges Wolinski "Quand la loi s'oppose à la loi, il appartient au pouvoir de trouver un accommodement" mais ce serait, pour le moins, curieux...  car la loi n'est pas encore gravée dans le marbre !

 

Au-delà du paradoxe permissif, au nom de la liberté de conscience, de se soustraire à la loi [pour l'heure virtuelle] de la République, c'est tout de même ahurissant que personne, il demeure permis de penser qu'à ce congrès il reste encore quelques "dinosaures" qui font de la résistance, contrarient, certes  bien timidement, la France idéale et monocolore, et n'ont pas cru nécessaire, pertinent, cohérent et adéquat de rejoindre ostensiblement l'actuelle majorité, n'ait relevé que notre président mitterrandiste venait d'inventer l'eau chaude au congrès des maires ! 

 

 

 

 

P.F 



23/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres