Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Mémorial de la Résistance.

 

J-Michel Escudiè, au centre, responsable du Pôle Paysage et Espaces Verts du Conseil général, a examiné, en septembre, sur le terrain la meilleure opportunité pour l'implantation du mémorial.

 

L'érection d'un mémorial pour la Résistance avance.

 

La date du 27 mai, qui avait été retenue pour l'inauguration, a finalement été écartée. Rappelons que cette date du 27 mai n'avait pas été prise au hasard ; en effet c'est le 27 mai 1943 que fut constitué, lors de la première réunion du C.N.R, qui se tient à Paris, au premier étage du 48 rue du Four, dans l'appartement de René Corbin, le Conseil national de la Résistance.

 

Cette année, année électorale, les représentants de l'état sont tenus à une discrétion totale pendant plusieurs semaines.

 

Afin de pouvoir se dégager de cette période -et pour pouvoir donner à cette cérémonie une résonance républicaine transverse- c'est donc le 24 juin qui a été choisi pour cette manifestation. Le 24 juin, par ailleurs, correspond à la date du drame de l'exécution des partisans au sud du village de Fongauffier.

 

Ce monument, en pierre du pays, a été imaginé pour perpétuer le devoir de mémoire en Val de Nauze, certes, mais aussi pour sécuriser les manifestations qui, au bord des routes, R.D 710 ou R.D 52, présentaient l'inconvénient d'être perturbantes pour la circulation et peu propices au recueillement.

 

À partir de 2013 c'est sur l'Espace des Martyrs de la Résistance de Fongauffier -et à la date unique du 27 mai- qu'aura lieu une manifestation annuelle pour rappeler les tragédies du 4 mars, de Vaurez, du 24 juin pour Fongauffier et Landrou et du 9 août pour les deux Belvésois tombés à Tuilières. 

 

 

Texte et photo Pierre Fabre.    



19/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres