Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Premier salon des écrivains.

 

Marie-Claude Calès-Ribatet.jpg

 

 

 Marie-Claude Ribatet, la cheville ouvrière de l'animation culturelle monplaisanaise.

 

Salon des écrivains.jpg

 

L'an dernier, Monplaisant créait une petite surprise en initiant un premier salon du livre. De nombreux auteurs ont pris la route pour Monplaisant. Nombre d'entre eux ignoraient jusqu'au patronyme de ce village et l'ont découvert à cette occasion. Cette année, Marie-Claude Ribatet, la bibliothécaire bénévole de la localité, a voulu innover dans la créativité en appelant les auteurs à une rencontre pour un salon des écrivains. D'ores et déjà, une dizaine de plumes ont pris rang et d'autres sont attendues.

 

 

Un des intervenants les plus attendus, pour cette manifestation culturelle, est Peter Singer. C'est grâce à ses découvertes subreptices qu'a  été mise en page l'oeuvre de Moriz Scheyer. "Si je survis", une captivante et authentique page du drame des israélites  pendant la guerre, met en relief le rôle aussi discret que méritoire des religieuses catholiques de La Barde faisant face à la cruelle et stupide barbarie nazie. "Si je survis", chronologie pointilleuse d'une historicité bouleversante, par son exactitude avérée, a ému le lectorat du Val de Nauze qui, parfois, pour ne pas dire souvent, ignorait le rôle de ces religieuses et la complicité qui les liait avec les Rispal, une famille communiste notoire unanimement reconnue pour son engagement dans la Résistance.

 

 

________________

 

En marge de cette manifestation, pour la clore, il n'apparaît pas exclu de s'amuser un peu avec une dictée ludique accessible à toutes les personnes qui sauront faire preuve d'une saine humilité.



27/11/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres