Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Regard sur la ferme de Cagnolle.

 

 

ST AMAND-de-BELVÈS

 

 

Les "Mauvaises herbes" sont prêtes à vous communiquer leur enthousiasme.  Photo Bernard Malhache

 

Pour Benoît Le Baube, l'aventure a commencé en 2008, lorsqu'il a acquis la ferme centenaire de Cagnolle. Rien ne prédestinait ce jeune homme d'origine marseillaise, ancien étudiant en économie à venir développer ses idées et sa philosophie au coeur du Périgord Noir. De suite il a été séduit par le lieu, sa sérénité et l'élégance de la nature qui en font un refuge paisible pouvant devenir un lieu dynamique.
Il revenait de plus de quatre ans de voyages à travers le monde, particulièrement au Mexique, avec la conviction que l'on pouvait et devait lutter contre la pauvreté en devenant autonome autour de trois axes essentiels: se nourrir, se loger, se chauffer afin de ne plus exploiter des populations du tiers monde, cesser d'importer, ne plus dépendre de la pétrochimie, être autonome au niveau énergétique. Voici maintenant cinq ans que les activités de la ferme sont directement liées à l'autonomie et à l'autoproduction ; de l'écotourisme va pouvoir se pratiquer dans cette ferme auberge biologique.
La grange s'est mutée en une vaste salle de réunion, avec coin salle de thé, bibliothèque, espace pour des conférences, des stages, des ateliers. Elle a été entièrement rénovée avec des matériaux écologiques( liège, chanvre, chaux, bois) et l'aide de nombreux bénévoles. Equipée d'un poêle de masse (Le principe du poêle de masse est de stocker dans la masse qui le constitue l'énergie d'une flambée afin de la restituer régulièrement et progressivement sur une longue durée) elle est une synthèse de l'ancien et du moderne et sera le lieu idéal pour des rencontres entre plusieurs générations. Les chambres doivent leur élégance au bois et aux terres cuites.
Dimanche 30 Juin de 10 h à 18 h Benoît, Julien, Léo, Rebecca, Clothilde, Carmen, qui viennent de fonder l'association des "Mauvaises herbes" ont guidé, lors d'une visite des lieux. Ils ont expliqué les techniques de permaculture, d'agro-écologie, les enfants pourront aller au contact des volailles, des chevreaux, s'intéresser au rucher au toit végétalisé.... Ils ont fait partager leur savoir faire et ont fait rencontrer des artisans, exposants associations permettant de se restaurer sur place au four traditionnel à pain, tout en écoutant un groupe bordelais de musique d'origine des balkans. Toute la population du village de Saint Amand était conviée à un repas festif.
Pour contacter la ferme de Cagnolle Tél  05 53 29 60 84 ou 06 59 45 81 81.

Pratique. La visite de Cagnolle est gratuite, pour s'y rendre, depuis la RD 710 à Vaurez, prendre direction Saint Laurent-la-Vallée, à 3 Km la ferme est balisée. 
Au programme de la visite : 
- Potager sur mulch méthode Soltner
- Potager sur buttes
- Ruche ronde méthode Bonfils
- Verger conservatoire
- Production d'énergies alternatives ( fermentation, chauffe air, cuisson solaire,...)
- Présentation du poêle de masse
- Eco construction et rénovation des bâtiments
- Habitat léger
- Espaces d'accueils et d’hébergements

Texte et photo Bernard Malhache.

Le blog reviendra sur la ferme de Cagnolle


04/07/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 194 autres membres