Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Réunion préparatoire des manifestations printanières de l'A.N.A.C.R.

 

 

Roger Ranox et Yves Guéna.jpg

 

 

Roger Ranoux, à gauche, a reçu les insignes d'officier de la Légion d'honneur des mains d'Yves Guéna, le 12 octobre 2002. Photo d'archives © Jean-Christophe Sounalet.

 

 

 

Ce jeudi 3 mars, le bureau de l'A.N.A.C.R s'est réuni pour aborder les prochains rendez-vous.

 

Avant d'ouvrir la séance, la mémoire d'Yves Guéna, qui venait de décéder, fut évoquée. Tout le monde à l'A.N.A.C.R,  se souvient de ce personnage qui a remis les insignes de chevalier de la Légion d'honneur à Roger Ranoux. Cette belle image d'osmose de la Résistance met en relief la fraternité frondeuse qui a uni des personnes de sensibilités bien différentes. Roger Ranoux, tout comme Yves Guéna, six ans plus tard, a franchi les portes du Palais Bourbon. Ils ont siégé, l'un et l'autre, dans les groupes numériquement les plus consistants de leur époque, mais pour s'affirmer dans les formations les plus opposées. Elles sont néanmoins celles qui ont le plus marqué l'épopée de la Résistance.

 

 

IMG_20160303_145447.jpg

 

 

Unanimité pour proposer le nom de Joséphine Baker. Photo Joël Eymet.

 

Quatre sujets ont été abordés.

 

Le premier concerne le pèlerinage laïque du Canadier. Il aura lieu le 19 mars, le matin, à 11 h. Le programme sera, en tous points, identique aux commémorations précédentes et se terminera par la réception habituelle à la mairie de Veyrines.

Le second thème porta sur la journée du Sablou, à Fanlac.  L'A.N.A.C.R de Belvès y sera représentée, en principe, par six personnes. Le covoiturage sera la règle.

Le troisième dossier concerne la journée du 27 mai, commémoration de l'anniversaire du C.N.R et fleurissement du mémorial de la Résistance. Là aussi, il y aura reconduction du rituel des années précédentes.

Le dernier point concerne le repas convivial du 27 mai. Le traiteur a été retenu et le cadre sera, comme les années précédentes, la salle des fêtes de Monplaisant. Chaque convive paiera 20 €.

 

 

En marge de la cérémonie du 27 mai, l 'A.N.A.C.R va proposer aux conseils municipaux de Monplaisant et de Sagelat de nommer la partie intra-muros de la R.D n° 53 traversant Fongauffier, "allée Joséphine Baker". Cette proposition, si elle est retenue par les deux conseils municipaux, aura à être validée par le conseil départemental et à être acceptée par la famille de Joséphine Baker et de Jo Bouillon.

 

Pourquoi proposer le nom de Joséphine Baker à cette section de la R.D n° 53. 

Joséphine Baker a été une résistante de premier ordre… et de la première heure. Cette artiste inoubliable symbolise un humanisme d'exception. Elle a adopté des enfants des cinq continents personnifiant, par là, la fraternité et défaisant la xénophobie haineuse et le racisme. Quelle personne pourrait mieux illustrer ce rond-point de la Résistance qu'elle! Notons, par ailleurs, que la R.D n° 53 passe par les Milandes. Elle a été empruntée par l'artiste et par ses enfants qui ont fréquenté le collège de Belvès. Enfin pour terminer, c'est une ode à la féminité résistante.

 

 



04/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres