Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Si mon village pouvait parler...

 

Le vendredi 14 septembre, à 18 h 30, veille des journées du patrimoine, dans le prolongement de la fête à l'ancienne du 26 août, et pour permettre à celles et à ceux qui n'ont pas pu, pour des raisons diverses, participer à la visite du village de Fongauffier une autre promenade commentée dans le village est programmée.

 

  

Cette animation se terminera, vers 19 h 30, autour d'un pot de l'amitié offert par la commune de Sagelat.

 

  

Cliquez sur les images.
 

 

Photo aérienne du bourg de Fongauffier, prise par mon ami Patrick Pautiers, correspondant de L'Écho Dordogne, quelques jours avant la félibrée de Villefranche-du-Périgord.

 

 

 

L'automne envoie ses premiers signaux. La jonchée des feuilles donne à cette image, au dessus de la confluence de la fontaine et de la Nauze, une note presque féérique.

 

 

La violoncelliste et chef de choeur Andrée Westeel-Belinck adore Fongauffier. Il y a deux ans l'Ensemble vocal de Belvès a chanté, au pied de ces vieux murs, de belles chansons sur l'eau. "L'eau vive", immortalisée par Guy Béart, fut saluée par un tonnerre d'applaudissements. Plus poignante "La Source", que le public associe à Isabelle Aubrey, a, elle aussi, pris une belle place dans ce récital qui était complété, presque à pied levé, par le Fongauffiérain Christian Bouyssou. Il rendit hommage à Jean Ferrat avec "La montagne".

 


 

  

C'est sous cette voûte que s'échappe la fontaine.

 

 

"La première charité d'un village, c'est sa fontaine". Gaston Bonheur. Henri Quatre.  

 

 

Le pont de la République, érigé vers 1880, ne manque pas d'allure.

 

 

 

 

Combien de Parisiens ne se sont jamais rendus au Mont Valérien, au cimetière du Père Lachaise,  au parc Monceau, ou au Jardin des plantes ? Combien de Sagelacois et de Monplaisanais n'ont jamais songé à visiter ce tout petit village, leur village, où les pierres ne savent et ne peuvent parler mais nous restituent tant de siècles d'historicité locale... et même un peu plus.

 

 

Texte et photos Pierre Fabre.





04/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres