Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Soleil attendu le 21 juin.

 

 

 

Le BUISSON-de-CADOUIN.


Soleil attendu le 21 juin.

 

Non il ne s'agit pas de l'astre qui est le pivot de notre tout petit, eu égard à l'infini du cosmos, système planétaire mais de René Coustellier, alias Soleil, personnage notoire de la Résistance dans le sud du Périgord qui, tout jeune, quitta, pendant la guerre, sa Provence natale  pour s'imposer comme un chef reconnu de ce maquis des collines qui, des Hauts de Lémance à la Dordogne en suivant la Nauze, a envoûté des centaines de partisans. René Coustellier, pour le moins, ne passe pas pour un doucereux. D'aucuns se plaisent à le taxer de "sulfureux", quand ce n'est pas de "schizophrène", mais pour ses irréductibles amis il conserve toute l'aura que la Résistance, dans les heures indécises, lui a décernée.

 

 

  

René Coustellier s'est plu, pendant bien des décennies, à venir se recueillir au piédroit du mémorial de Vaurez où, le 4 mars 1944, Giovanni Bagnara, Juan Gimenez et Antonio Rabanéda tombèrent lâchement abattus par l'occupant. Photo 2007 Pierre Fabre.

 

 

René Coustellier rappelle ce qui, pour lui, fut le résultat d'une immonde félonie. 

 

Il viendra au Buisson, avec Béatrice Létivaud et Pierre Louty à la Maison de la Presse. Ils présenteront “Carnets Secrets du Maquis 1”. Selon ces coauteurs cet ouvrage retrace l'histoire de Bob, Rouffignac incendié, la bataille de Mouleydier, le traquenard de Périgueux, le drame de St-Astier...

La vérité sur la Cagoule et les collabos ! La Mémoire face aux mensonges des Révisionnistes et des falsificateurs de l'Histoire de la Résistance ! "

 


 

Ami de la Résistance et participant au devoir de mémoire de l'A.N.A.C.R certains pourraient être surpris de voir une annonce concernant la venue du personnage, aujourd'hui, controversé de René Coustellier. Ma naissance se situe juste après la Libération et chacune et chacun voudra bien comprendre que je ne me sens nullement autorisé à fustiger ou à dénigrer un personnage qui, il y a sept décennies, était largement reconnu par des personnes de sensibilités fort différentes et je voudrais, dans un souci d'apaisement, taire les incidents où je ne me sens nullement autorisé d'apporter un jugement de valeur et, pas davantage, en droit de nourrir une polémique.

 

P.F.



19/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres