Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Sur le chemin de la mémoire.

 

BELVÈS

 

MONPLAISANT,  SAGELAT

& GRIVES

 

[Cliquez sur les images]

 

 

Ce mercredi 22 février Bruno Ardouin et Pascal Tinon de France 3 Périgords sont venus sur le "Chemin de la Mémoire" du Val de Nauze. Ils ont fait escale à Fongauffier, où doit être érigé le Mémorial de la Résistance, puis ils ont marqué un arrêt au pied de la stèle de Fongauffier où Bruno Ardoin a cherché à connaître l'historicité de ce drame du 22 juin 1944. Ensuite une deuxième halte à Vaurez, autre lieu douloureux, où les partisans de la M.O.I ont essuyé trois pertes, le 4 mars 1944.  Yves Bancon, ancien prisonnier de guerre en Autriche, qui grâce à son statut "privilégié" d'architecte put fausser compagnie à son hôte, Hermann Wilhelm Göring, et qui rejoignit la Résistance dans le Val de Nauze, retraça les heures tragiques de ses compagnons.

 

  

 

 

Yves Bancon, ancien secrétaire de l'A.N.A.C.R et ami personnel de Jacques Manchotte, tombé à Tuilières le 9 août 1944, retrace à Bruno Ardoin, de France 3, le douloureux épisode du 4 mars 1944 de Vaurez. On aperçoit, au second plan, la colline sagelacoise de Bugou vers laquelle un partisan réussit à s'échapper. Un autre y trouva refuge pour les dernières heures de sa jeune vie.

 

 

Après ces interviews et prises de vues le binôme de France 3 se transporta au Scournat, dans la campagne grivoise, pour assister à l'extraction du mégalithe destiné à l'érection du Mémorial de la Résistance de Fongauffier. Bruno Ardoin, retrouva sur ces reliefs grivois, Georges Fongauffier qu'il avait déjà interviewé il y a quelques années.

 

L'A.N.A.C.R initiatrice de cette opération est toujours à la recherche de mécènes et de partenaires pour couvrir les frais de génie civil de cette implantation. Espérons que le devoir de mémoire n'échappera pas à nos édiles pour que ce mouvement puisse correctement et rapidement se concrétiser.   

 

 

 

C'est la famille Delage de Grives qui a généreusement offert un superbe bloc de grés hématique à l'A.N.A.C.R pour ériger le Mémorial de la Résistance du Val de Nauze. Yvon a présenté cette pièce magnifique, en lisière d'un bosquet au Scournat, au début décembre.

Demeurait la problématique de l'extraction !

 

 

 

Daniel calcule comment il pourra soustraire ce bloc du sous-bois. 

 

 

Extraire en lisière d'un bosquet un bloc de grès qui pèse environ une tonne n'est pas une manipulation facile. Daniel Manouvrier a déployé tout son savoir faire.

 

 

Daniel Manouvrier, guidé par son aide Didier Noël, va lever le mégalithe.

 

 

 

Nos amis Bruno, au centre, et Pascal, à droite, caméra au poing, voulaient faire du prélèvement de ce mégalithe un point fort de leur reportage.

 

 

Georges Fongauffier, ce populaire ancien des C.V.R, est aussi à l'aise, face à la caméra de Pascal Tinon, pour répondre aux questions de Bruno Ardoin, qu'il l'était sur le stade après guerre ou dans sa scierie pour affuter une lame. Il avait déjà été interviewé dans le cadre d'une enquête sur le passé résistant aux mines de Merle.

 

 

Texte et photos Pierre Fabre.



23/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres