Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Monplaisant a fêté la St Jean.

 


 

 

 

 

Les papilles gustatives des membres du jury étaient, avec leurs yeux, les véritables notateurs de ce concours de gâteaux. Paul-Marie Chaumel qui avait, la veille, sonorisé à titre gracieux l'inauguration du Mémorial de la Résistance du Val de Nauze a largement animé cettte fête de Monplaisant.

 

 

 

Le gagnant Mathieu Lamy. Il est très bien entouré !

Mathieu est boulanger à St André d'Allas ; son père fut au secrétariat du collège Fanlac. 

 

 

 

Cent cinquante convives ont pris le déjeuner à midi et quatre-vingts l'omelette aux cèpes le soir.

 

 

 

Le rampeau occupe une place incontournable dans les fêtes de village. Monplaisant attendait Maurice pour manager cette animation. Maurice connaît des ennuis de santé. Il n'a pas pu, cette année, être à ce rendez-vous. Tous nos voeux de rétablissement Maurice. L'an prochain tout le monde t'attend.

 

 

Pour ce troisième jour de Messidor le soleil tapait fort. La bière fut la bienvenue à la buvette gérée par Marie-Claude.

 

 

Pierre Joinel a été découvert sur scène, en interprétant le personnage de Peselo, par les spectateurs de la pièce de Marcel Fournier, "La meitat de pòrc", lors de la fête de Monplaisant. Pierre Joinel a superbement relayé Christian Bouyssou qui voulait mettre un point de césure à son activité artistique. Les occitanistes ont remarqué les nuances dans la diction des acteurs. Pierre dit "yo", en prononçant "yo", comme on parle sur la rive droite de la Dordogne et André Deltreil, Ricampleu sur scène, lui, dit également "yo" mais on entend "you" comme on dit sur la rive gauche. Toutes ces nuances de notre occitan ne nuisent pas à sa richesse... au contraire.

 

Nous reviendrons sur l'activité de Pierre Joinel mais, pour l'heure, nous n'en dirons pas plus.

 

 

Ite missa est. Le juge vient de rendre son jugement. Celui-ci ne va pas dans le sens de l'attente des plaignants mais, n'en disons pas plus... Il faut laisser aux amateurs de théâtre occitan le plaisir de découvrir cette truculente pièce qui va être rejouée, en Val de Nauze et ailleurs.

 

 

Pierre Fabre.



27/06/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres