Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Un canton en mouvement.

En qualité d'assembleur de ce blog je rappelle qu'il est ouvert à toutes les sensibilités respectueuses du minimum des valeurs de la République ; a fortiori aux élus de notre Val de Nauze qui souhaitent s'y exprimer. Cela ne veut, bien entendu, pas dire que je m'aligne sur l'idéal, aussi respectable qu'il soit, de celles ou de ceux qui auraient une information ou une précision à faire connaître au lectorat.

Patrice Favard, pour le groupe U.D.D Dordogne du Conseil général, m'a fait parvenir un article concernant la réunion des maires du canton, animée par Claudine Le Barbier, à la mairie de Monplaisant.

 

Cette pratique d'ouverture honore toutes celles et tous ceux qui pensent que l'information peut et doit circuler quelles que soient les convictions.

 

P.F


C’est dans la  jolie mairie de Monplaisant que Claudine Le Barbier, Conseillère générale du canton, avait choisi de réunir les maires pour finaliser la prise en compte des projets des communes qui bénéficieraient d’aides départementales dans le cadre des contrats d’objectifs,

 

 

Photo Martine Lalue.

Avec un nombre impair la parité est impossible !

Après le mot d’accueil de J. B. Lalue, et devant Jean Philippe Sautonie, Directeur général adjoint chargé du développement territorial, ainsi que d’Agnès Gautier-Delmas, conseillère en développement, les maires ont confirmé leurs projets pour 2013 voire 2014 : Réalisation de sanitaires publics (Belvès, Siorac, Grives), travaux dans les cimetières (Monplaisant, St amand et St Germain)  aménagement des bourgs (Larzac, Sagelat) mise en lumière des sites troglodytiques (Communauté de Communes) sont les principaux projets qui bénéficieront d’aides départementales. Pour la première fois, les communes ne pourront pas réaliser leurs travaux de voierie, la compétence étant désormais dévolue à la Communauté de Communes. C’est ainsi que l’accès au foyer Le Bercail de Ste Foy-de-Bès sera réalisé par cette dernière alors que la commune se chargera de l’aménagement des abords. L’assainissement reste une préoccupation majeure des élus (réalisation d’une nouvelle station d’épuration en cours, réflexion pour le bourg de Grimaudou à St Pardoux & Vielvic, recherche de solutions pour l’assainissement de l’A.R.O.E.V.E.N à Cladech).

 

Après cet exercice, J.Ph Sautonie a donné quelques informations sur l’avenir des aides départementales qui vont être modifiées pour tenir compte des fusions de communautés de communes qui, du fait de leurs compétences élargies, contractualiseront avec les Département. Les communes ne devront pas être oubliées. Les Maires s’interrogent sur l’avenir qui sera réservé aux  petites communes.  Le paysage institutionnel est en plein changement puisque se profile le redécoupage des cantons dont on ne sait pas comment il va être réalisé. Il est cependant acquis que le nombre de cantons sera divisé par deux, que le nouveau territoire  sera piloté par un binôme homme/femme sans définition des rôles respectifs. Claudine Le barbier a rappelé son opposition à ce mode de scrutin qui va éloigner l’élu-e- de la population et risque de générer des conflits dans le binôme du fait du flou dans les missions attribuées à chacun.

 

Le Département confronté  à ces modifications et aussi à des difficultés financières va redéfinir ses priorités.

 

Les discussions sur ces sujets qui préoccupent les Maires ont pu se poursuivre autour d’un pot convivial offert par la Municipalité de Monplaisant.

 

 


19/04/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres